Ces joueurs qui pourraient partir en 1re ronde

Au cours des prochaines semaines, Dans les coulisses présentera à chaque jour un portrait des meilleurs espoirs en vue du prochain repêchage pour la 1re ronde et ensuite, de certains joueurs qui sont issus de la LHJMQ.

Pour certains de ces espoirs, Simon Boisvert partagera son point de vue pour ces chroniques.

13 mai : Jakob Pelletier
14 mai : Connor McMichael
15 mai : Pavel Dorofeyev
16 mai : Samuel Poulin
17 mai : Arthur Kaliyev
18 mai : Marshall Warren
19 mai : Moritz Seider
20 mai : Tobias Bjornfot
21 mai : Brett Leason
22 mai : Bobby Brink
23 mai : Philip Broberg
24 mai : Raphaël Lavoie
25 mai : Ryan Suzuki
26 mai : Spencer Knight
27 mai : Philip Tomasino
28 mai : Ville Heinola
29 mai : Matthew Robertson
30 mai : Cole Caufield
31 mai : Thomas Harley
1er juin : Alex Newhook
2 juin : Victor Soderstrom
3 juin : Cam York
4 juin : Peyton Krebs
5 juin : Trevor Zegras
6 juin : Matthew Boldy
7 juin : Kirby Dach
8 juin : Alex Turcotte
9 juin : Dylan Cozens
10 juin : Bowen Byram
11 juin : Vasili Podkolzin
12 juin : Kaapo Kakko
13 juin : Jack Hughes

Maintenant que le portrait des principaux espoirs est fait, avant de s’attaquer à ceux de la LHJMQ, voici en rafale quelques noms de joueurs qui peuvent légitimement espérer être repêché en 1re ronde et qui n’ont pas eu leur portrait avec Dans les coulisses dans les dernières semaines.

Ryan Johnson (Défenseur gaucher)

Pas très physique, Johnson se distingue avec sa grande mobilité, qui fait de lui un atout dans les trois zones. A un sens du jeu très développé, il le met à profit pour bien appuyer ses coéquipiers, peu importe la situation. Démontre des flashs qu’il peut améliorer ses talents de fabricant de jeu. A besoin de temps pour bien apprendre à maitriser tous les outils qu’il a à sa disposition.

Egor Afanasyev (Ailier gauche)

A disputé les deux dernières saisons en Amérique du Nord, dans la USHL. Il a terminé parmi les dix meilleurs pointeurs de la ligue. A le potentiel de se développer en attaquant de puissance. Possède un tir digne de la LNH.  Bon pour protéger la rondelle quand il l’a en sa possession. Difficile à contrer lorsqu’il se met en marche. Doit améliorer ses premières enjambées et se servir plus de son gabarit à son avantage.

Lassi Thomson (Défenseur droitier)

Le défenseur finlandais possède un superbe coup de patin et des bonnes habiletés pour mener la transition hors de sa zone. Bon fabricant de jeu, son lancer frappé est impressionnant. Son niveau de compétition compense lorsqu’il démontre des signes d’inconstance en défensive. Recrue de l’année dans la Conférence de l’Ouest dans la WHL, il retournera jouer en Finlande cet automne.

Jamieson Rees (Centre)

Rees a manqué une grande partie de la saison en raison d’une blessure aux reins. Il joue comme si chaque présence était la dernière et que sa vie en dépend. Joue comme un gros joueur malgré son gabarit. Très efficace en échec-avant. Créatif avec la rondelle sur sa palette, c’est surtout un passeur. Doit améliorer son coup de patin.

Nils Hoglander (Ailier gauche)

Hoglander est parmi ceux qui ont les meilleures mains dans ce repêchage. Très compétitif, sa lecture du jeu en situation d’attaque est supérieure à la moyenne et il sait bien passer la rondelle à un coéquipier démarqué, même sous pression. Capable de réaliser plusieurs feintes difficiles. Doit travailler sur ses enjambées et sa constance en défensive. Ne recule pas devant le jeu physique mais doit se renforcer pour demeurer efficace constamment.

Si ces joueurs glissent en 2e ronde, on peut parier que certaines équipes tenteront de s’avancer pour mettre la main sur ces cartes cachées.

PLUS DE NOUVELLES