Dylan Cozens : Gros et rapide, mais un sens du jeu ordinaire

Au cours des prochaines semaines, Dans les coulisses présentera à chaque jour un portrait des meilleurs espoirs en vue du prochain repêchage pour la 1re ronde et ensuite, de certains joueurs qui sont issus de la LHJMQ.

Pour certains de ces espoirs, Simon Boisvert partagera son point de vue pour ces chroniques.

13 mai : Jakob Pelletier
14 mai : Connor McMichael
15 mai : Pavel Dorofeyev
16 mai : Samuel Poulin
17 mai : Arthur Kaliyev
18 mai : Marshall Warren
19 mai : Moritz Seider
20 mai : Tobias Bjornfot
21 mai : Brett Leason
22 mai : Bobby Brink
23 mai : Philip Broberg
24 mai : Raphaël Lavoie
25 mai : Ryan Suzuki
26 mai : Spencer Knight
27 mai : Philip Tomasino
28 mai : Ville Heinola
29 mai : Matthew Robertson
30 mai : Cole Caufield
31 mai : Thomas Harley
1er juin : Alex Newhook
2 juin : Victor Soderstrom
3 juin : Cam York
4 juin : Peyton Krebs
5 juin : Trevor Zegras
6 juin : Matthew Boldy
7 juin : Kirby Dach
8 juin : Alex Turcotte

Dylan Cozens
Date de naissance : 9 février 2001
Grandeur : 6 pieds 3 pouces
Poids : 183 livres
Position : Centre/ailier droit
Équipe 2018-2019 : Hurricanes de Lethbridge

Habiletés
Offensive : A-
Défensive : B+
Physique : A-
Vitesse : A
Sens du hockey : B+

Recrue de l’année de la WHL en 2017-2018, Dylan Cozens est un centre qui a la stature d’un professionnel et qui, au fil de la saison, a un peu baissé dans les diverses projections au repêchage.

Pour ceux qui anticipent Cozens comme un choix dans le top 5, on souligne son ardeur au travail et son excellent coup de patin. Il est capable d’exécuter des jeux lorsqu’il a atteint sa vitesse de pointe et il est solide pour protéger le disque.

L’envers de la médaille, on souligne, par moments, un manque de constance de sa part. Avec les habiletés qu’il a, on déplore aussi un sens de l’anticipation du jeu qui lui fait parfois défaut.

«Malgré une production offensive intéressante, Cozens a légèrement déçu en fin de saison. Doté d’un physique idéal pour un joueur de centre, c’est un rapide patineur qui protège bien la rondelle et travaille fort. Cependant, il ne possède pas des aptitudes offensives hors du commun, et c’est pourquoi je l’écarterais de mon top 5.» – Simon Boisvert

En somme, Cozens possède des outils pour percer la LNH, mais est-ce qu’il peut les utiliser convenablement? Il doit aussi faire taire certains de ses détracteurs qui pensent que sa domination dans les rangs junior n’est due qu’à son gabarit.

Reste qu’avec les questionnements à son sujet, c’est un joueur qui a beaucoup baissé dans les prédictions d’experts. Certains le voyaient 2e au total cet automne. Peu importe, avec les bonnes conditions et son travail, il devrait tout de même faire son chemin chez les professionnels.

A-t-il des chances d’être repêché par le Canadien?

Chances très faibles que ça arrive. Il pourrait glisser hors du top 5 facilement, mais du top 10, c’est moins certain.

Classement de Cozens selon les listes

ISS Hockey : 5e
McKeens Hockey : 5e
Hockey Prospect : 14e
Bob McKenzie (TSN) : 5e
Centrale de recrutement de la LNH : 7e (Patineurs Amérique du Nord)

PLUS DE NOUVELLES