Philip Broberg : Un étalon à dresser

Au cours des prochaines semaines, Dans les coulisses présentera à chaque jour un portrait des meilleurs espoirs en vue du prochain repêchage pour la 1re ronde et ensuite, de certains joueurs qui sont issus de la LHJMQ.

13 mai : Jakob Pelletier
14 mai : Connor McMichael
15 mai : Pavel Dorofeyev
16 mai : Samuel Poulin
17 mai : Arthur Kaliyev
18 mai : Marshall Warren
19 mai : Moritz Seider
20 mai : Tobias Bjornfot
21 mai : Brett Leason
22 mai : Bobby Brink

Philip Broberg
Date de naissance : 25 juin 2001
Grandeur : 6 pieds 3 pouces
Poids : 203 livres
Position : Défenseur gaucher
Équipe 2018-2019 : AIK (Allsvenskan)

Habiletés
Offensive : B+
Défensive : B+
Physique : A-
Vitesse : A
Sens du hockey : B+

Voici un défenseur qui, il y a un an, passait sous le radar, jusqu’à ce qu’il explose au tournoi Hlinka-Gretzky en 2018, où il a été si bon que son nom s’est imposé pour être repêché dès la première ronde.

Certains vont se demander comment un défenseur de 6 pieds 3 pouces a pu être pratiquement ignoré jusqu’à ce moment-là. La principale raison, c’est qu’il a su faire passer son coup de patin à un niveau élite. Il est probablement le défenseur le plus rapide de ce repêchage. Il est très bon lorsqu’il transporte la rondelle et pour la refiler à un coéquipier. Il sait mettre à profit sa longue portée pour forcer le jeu.

Avant de faire éventuellement le saut dans la LNH, Broberg doit apprendre à garder son calme lorsqu’il est mis sous pression par l’adversaire. Il doit aussi travailler la précision dans son lancer et à faire confiance à son instinct lorsque vient le moment de se porter à l’attaque.

Malgré ces aspects à travailler, Broberg a démontré plusieurs signes très encourageants qui démontrent qu’avec le temps, il pourrait être un arrière efficace dans les deux sens de la patinoire. Sa vitesse, combinée à son gabarit, fait de lui un projet très intéressant et il pourrait devenir un très bon défenseur qui atteindra la LNH dans 3 ans.

Comme il est l’un des plus jeunes défenseurs de ce repêchage, il se peut fort bien que l’on n’aie vu que la pointe de l’iceberg avec le potentiel de Broberg.

A-t-il des chances d’être repêché par le Canadien?

Oui. En Broberg, le CH ajouterait un défenseur gaucher à développer qui peut obtenir un rôle important à moyen terme. Donc, si Timmins et son groupe de dépisteurs prononcent le nom du Suédois sur l’estrade, il faut garder en tête que ce sera parce qu’ils considèrent qu’il est le meilleur joueur disponible, mais qu’il ne fera pas le saut dans la LNH dans les deux prochaines saisons.

Il se peut quand même qu’il ne soit plus là au 15e échelon.

Classement de Broberg selon les listes

ISS Hockey : 21e
McKeens Hockey : 12e
Hockey Prospect : 19e
Bob McKenzie (TSN) : 8e
Centrale de recrutement de la LNH : 5e (Patineurs européens)

PLUS DE NOUVELLES