Ville Heinola : Le défenseur qui se démarque déjà contre des hommes

Au cours des prochaines semaines, Dans les coulisses présentera à chaque jour un portrait des meilleurs espoirs en vue du prochain repêchage pour la 1re ronde et ensuite, de certains joueurs qui sont issus de la LHJMQ.

Pour certains de ces espoirs, Simon Boisvert partagera son point de vue pour ces chroniques.

13 mai : Jakob Pelletier
14 mai : Connor McMichael
15 mai : Pavel Dorofeyev
16 mai : Samuel Poulin
17 mai : Arthur Kaliyev
18 mai : Marshall Warren
19 mai : Moritz Seider
20 mai : Tobias Bjornfot
21 mai : Brett Leason
22 mai : Bobby Brink
23 mai : Philip Broberg
24 mai : Raphaël Lavoie
25 mai : Ryan Suzuki
26 mai : Spencer Knight
27 mai : Philip Tomasino

Ville Heinola
Date de naissance : 2 mai 2001
Grandeur : 5 pieds 11 pouces
Poids : 181 livres
Position : Défenseur gaucher
Équipe 2018-2019 : Luuko (Liiga)

Habiletés
Offensive : A-
Défensive : B+
Physique : B-
Vitesse : B
Sens du hockey : A-

Tout au long de la saison, Ville Heinola a grimpé (et parfois baissé) dans les divers classements d’espoirs, lui qui a progressé de façon constante. Après quelques matchs dans le circuit junior finlandais, il a été promu dans la Liiga. Il a bien appris avec les hommes, avec 14 points en 34 rencontres.

Il est aussi un habitué des événements internationaux. Dans les derniers mois, on a pu le voir au tournoi Hlinka-Gretzky, au Championnat mondial junior et au Championnat des moins de 18 ans.

Le Finlandais est reconnu pour son excellente lecture du jeu. Il sait se positionner pour être efficace. En attaque, il peut contribuer autant avec son lancer que ses qualités de fabricant de jeu. Il est aussi très fiable lorsqu’il transporte le disque.

Si en défensive, il tire très bien son épingle du jeu avec son positionnement, il manque de force physique pour affronter des adversaires plus gros. Il ne recule pas lorsque vient le moment d’aller récupérer la rondelle le long de la bande, mais il peut se faire tasser facilement. Il aura aussi avantage à mettre les bouchées doubles afin d’améliorer sa vitesse.

Vu son intelligence, qu’il a démontré sa capacité à s’adapter et qu’il a bien joué avec (et contre) des joueurs plus âgés que lui, Heinola est un beau projet pour la LNH. S’il réussit à se renforcer physiquement et à gagner en vitesse, il pourrait devenir un défenseur fiable sur un top 4 défensif.

A-t-il des chances d’être repêché par le Canadien?

Seulement si le Canadien transige pour descendre un peu en 1re ronde. Sinon, au 15e rang, d’autres défenseurs gauchers risquent fort probablement de devancer Heinola sur la liste de Timmins, même si la filière finlandaise devient très présente à Montréal.

Classement de Heinola selon les listes

McKeens Hockey : 41e
Hockey Prospect : 17e
Bob McKenzie (TSN) : 24e
Centrale de recrutement de la LNH : 4e (Patineurs européens)

PLUS DE NOUVELLES