Bobby Brink : Créatif en attaque, mais sans la vitesse sur patins

Au cours des prochaines semaines, Dans les coulisses présentera à chaque jour un portrait des meilleurs espoirs en vue du prochain repêchage pour la 1re ronde et ensuite, de certains joueurs qui sont issus de la LHJMQ.

13 mai : Jakob Pelletier
14 mai : Connor McMichael
15 mai : Pavel Dorofeyev
16 mai : Samuel Poulin
17 mai : Arthur Kaliyev
18 mai : Marshall Warren
19 mai : Moritz Seider
20 mai : Tobias Bjornfot
21 mai : Brett Leason

Bobby Brink
Date de naissance : 8 juillet 2001
Grandeur : 5 pieds 8 pouces
Poids : 163 livres
Position : Ailier droit
Équipe 2018-2019 : Musketeers de Sioux City (UHSL)

Habiletés
Offensive : A-
Défensive : B
Physique : C-
Vitesse : C+
Sens du hockey : A-

Brink, l’un des plus jeunes joueurs de cette cuvée 2019, a été parmi les plus dominants de la dernière saison dans l’USHL, terminant au 4e rang des meilleurs pointeurs avec 35 buts et 68 points en 43 matchs.

Avec cet ailier, on voit un joueur qui possède une intelligence du jeu, à l’attaque, au-delà de la normale. Il a des mains vives qui, combinées à sa patience et sa capacité de ralentir le jeu, lui permettent de réaliser des passes très précises et difficiles. Pour faire scintiller la lumière rouge, son lancer des poignets, très précis, est son arme favorite.

Ce qui le fait reculer dans le classement des meilleurs espoirs, c’est son coup de patin qui est, au mieux, très ordinaire. Il est solide sur ses patins, mais pour un joueur de sa taille, il doit améliorer nettement son accélération et sa vitesse de pointe pour espérer percer la LNH, comme d’autres petits joueurs le font maintenant.

Ce sera essentiel pour transposer ses superbes habiletés offensives au prochain niveau, lui qui joue comme un gros attaquant, n’hésitant pas à aller faire son tour dans le trafic lourd pour aider la cause de son équipe.

En raison de son énorme potentiel à l’attaque, Brink représente un pari très intéressant dans la 2e moitié de la 1re ronde. Il aura ensuite tout le temps de perfectionner son coup de patin dans le circuit universitaire américain, à Denver, dès l’automne prochain.

A-t-il des chances d’être repêché par le Canadien?

Les chances sont assez minces. Au 15e rang, sélectionner Brink serait très audacieux, vu les joueurs qui devraient être encore disponibles.

Classement de Brink selon les listes

ISS Hockey : 23e
McKeens Hockey : 32e
Hockey Prospect : 15e
Bob McKenzie (TSN) : 33e
Centrale de recrutement de la LNH : 19e (Patineurs Amérique du Nord)

PLUS DE NOUVELLES