Victor Soderstrom : Celui qui joue comme un vieux loup

Au cours des prochaines semaines, Dans les coulisses présentera à chaque jour un portrait des meilleurs espoirs en vue du prochain repêchage pour la 1re ronde et ensuite, de certains joueurs qui sont issus de la LHJMQ.

Pour certains de ces espoirs, Simon Boisvert partagera son point de vue pour ces chroniques.

13 mai : Jakob Pelletier
14 mai : Connor McMichael
15 mai : Pavel Dorofeyev
16 mai : Samuel Poulin
17 mai : Arthur Kaliyev
18 mai : Marshall Warren
19 mai : Moritz Seider
20 mai : Tobias Bjornfot
21 mai : Brett Leason
22 mai : Bobby Brink
23 mai : Philip Broberg
24 mai : Raphaël Lavoie
25 mai : Ryan Suzuki
26 mai : Spencer Knight
27 mai : Philip Tomasino
28 mai : Ville Heinola
29 mai : Matthew Robertson
30 mai : Cole Caufield
31 mai : Thomas Harley
1er juin : Alex Newhook

Victor Soderstrom
Date de naissance : 26 février 2001
Grandeur : 5 pieds 11 pouces
Poids :179 livres
Position : Défenseur droitier
Équipe 2018-2019 : Brynas (SHL)

Habiletés
Offensive : B
Défensive : A-
Physique : B
Vitesse : A-
Sens du hockey : A

Après avoir vu Adam Boqvist se démarquer dans ses rangs, l’équipe de Brynas, dans la SHL, a accueilli un autre défenseur qui sera un choix hâtif en première ronde dans la LNH, Victor Soderstrom.

Ce qui rend Soderstrom si spécial, c’est sa prise de décision sur la glace lorsqu’il a la rondelle. Que ce soit un pour réaliser un jeu complexe ou un autre de routine, il trouve toujours une façon de faire avancer la cause de son équipe. C’est un excellent passeur et un très bon patineur, autant de l’avant qu’à reculons. Sa grande intelligence lui permet de bien fermer les lignes de passe, en zone défensive.

Malgré sa taille, il ne recule pas devant le jeu physique, mais il devra tout de même prendre un peu de coffre pour mieux protéger son filet et batailler le long des rampes. Sodestrom doit travailler son lancer. Il dégaine rapidement avec son lancer des poignets, mais il a besoin de travailler la puissance et la précision de celui-ci.

Pour son lancer, il ne s’agit pas un enjeu insurmontable, quoiqu’il y aura des limites à l’amélioration possible. Tout de même, Soderstrom a beaucoup d’outils à sa disposition et, surtout, l’intelligence pour les utiliser. Qu’il aie eu l’opportunité de, déjà, se développer dans une des meilleures ligues au monde, avec des hommes, en dit long sur son potentiel.

Il a les apparences d’un choix safe pour percer dans la LNH.

A-t-il des chances d’être repêché par le Canadien?

Les chances que Soderstrom n’aie pas entendu son nom, au 15e rang, sont minces, mais ça demeure possible. Si c’est le cas, il se peut que le CH saute sur l’occasion de le prendre, même s’il est droitier.

Classement de Soderstrom selon les listes

ISS Hockey : 13e
McKeens Hockey : 10e
Hockey Prospect : 12e
Bob McKenzie (TSN) : 17e
Centrale de recrutement de la LNH : 3e (Patineurs européens)

PLUS DE NOUVELLES