Nathan Légaré : un viking en puissance

Depuis quelques semaines, DansLesCoulisses vous a présenté à chaque jour un portrait des meilleurs espoirs en vue du prochain repêchage pour la 1re ronde.

D’ici à mercredi prochain, vous aurez droit au portrait de quelques espoirs issus de la LHJMQ.

13 mai : Jakob Pelletier
14 mai : Connor McMichael
15 mai : Pavel Dorofeyev
16 mai : Samuel Poulin
17 mai : Arthur Kaliyev
18 mai : Marshall Warren
19 mai : Moritz Seider
20 mai : Tobias Bjornfot
21 mai : Brett Leason
22 mai : Bobby Brink
23 mai : Philip Broberg
24 mai : Raphaël Lavoie
25 mai : Ryan Suzuki
26 mai : Spencer Knight
27 mai : Philip Tomasino
28 mai : Ville Heinola
29 mai : Matthew Robertson
30 mai : Cole Caufield
31 mai : Thomas Harley
1er juin : Alex Newhook
2 juin : Victor Soderstrom
3 juin : Cam York
4 juin : Peyton Krebs
5 juin : Trevor Zegras
6 juin : Matthew Boldy
7 juin : Kirby Dach
8 juin : Alex Turcotte
9 juin : Dylan Cozens
10 juin : Bowen Byram
11 juin : Vasili Podkolzin
12 juin : Kaapo Kakko
13 juin : Jack Hughes
14 juin : Autres espoirs potentiels pour la 1re ronde

Nathan Légaré
Date de naissance : 11 janvier 2001
Grandeur : 6 pieds
Poids : 201 livres
Position : Ailier droit
Équipe 2018-2019 : Drakkar de Baie-Comeau

Habiletés
Offensive : B+
Défensive : B
Physique : A-
Vitesse : B-
Sens du hockey : B+

2e buteur et 8e meilleur marqueur dans la LHJMQ la saison dernière, Nathan Légaré s’est imposé comme un joueur capable de préconiser un style d’attaquant de puissance.

Légaré est un joueur physique qui peut vite gagner la faveur de ses entraineurs, grâce à son éthique de travail et sa capacité d’occuper n’importe quel rôle sur la patinoire. À l’attaque, il peut surprendre avec des belles passes, mais ça demeure surtout un franc-tireur. Il possède d’ailleurs un lancer des poignets très dangereux.

S’il est agile sur patins et ses premières enjambées sont bonnes, Légaré doit travailler son accélération et sa vitesse de pointe. Bon en échec-avant, il serait plus dangereux encore s’il était plus rapide. Il gagnerait aussi à trouver la limite entre le jeu physique et la discipline.

Il a mal commencé sa saison en étant coupé de l’équipe canadienne au tournoi Hlinka-Gretzky, mais il a rebondi avec un bon début de saison. Il a terminé son année sur une bonne note au tournoi des moins de 18 ans avec 4 buts en 7 matchs.

Certains craignent que Légaré ait connu une bonne saison sur le plan statistique en raison de ses compagnons de trio, Gabriel Fortier et Igor Chekhovich. Il aura amplement l’occasion de faire taire ses détracteurs l’automne prochain et de démontrer qu’il a tous les outils pour frayer son chemin de lui-même dans les rangs professionnels.

Avec son éthique de travail, si Légaré développe son coup de patin, l’équipe qui le sélectionnera pourrait bien réaliser un bon coup.

A-t-il des chances d’être repêché par le Canadien?

Oui. Le Canadien pourrait bien être séduit par les aptitude et l’attitude de Légaré et envisager le sélectionner avec l’un de ses choix de 2e ronde.

Classement de Légaré selon les listes

McKeens Hockey : 83e
Hockey Prospect : 54
Bob McKenzie (TSN) : 49e
Centrale de recrutement de la LNH : 54e (Patineurs Amérique du Nord)

PLUS DE NOUVELLES