Le flou persiste toujours sur la décision du Canadien pour le premier choix

À quatre jours du repêchage, nous ne savons toujours pas l’identité du joueur qui sera sélectionné par le Tricolore au premier rang. Bien que de nombreuses rumeurs et spéculations circulent, aucune information concrète n’a encore circulé sur la décision prise par le Canadien de Montréal.

Tout le monde a évidemment son favori, mais pour l’instant, aucun informateur n’a encore rapporté des nouvelles concrètes sur la sélection de Jeff Gorton et Kent Hughes.

Dans la plus récente version de son article intitulé 32 Thoughts, Elliotte Friedman, une des personnes les mieux branchées dans le monde du hockey, a réitéré ce point:

Les Canadiens font un excellent travail en camouflant leur décision sur qui sera le premier choix. J’ai entendu Shane Wright. J’ai entendu Juraj Slafkovsky. Quelqu’un a même dit : « Peu de gens connaissent Logan Cooley mieux que la direction de Montréal. » C’est leur travail de garder tout le monde dans l’incertitude, et jusqu’à présent, les Canadiens font exactement cela.

Bien que plusieurs pensent que Shane Wright est assurément le choix du Tricolore et qu’il n’y a pas de débat à avoir, cela semble être faux. Wright est un excellent joueur, mais il n’est pas un joueur générationnel, un choix consensus, comme Connor MacDavid ou Auston Matthews l’étaient à leur année de repêchage.

L’état-major et les recruteurs du Canadien sont donc obligés de bien faire leurs devoirs et d’évaluer toutes les options possibles pour le premier choix.

Aussi, l’organisation ne veut probablement pas gâcher le moment, très spécial, qui aura lieu lorsque la sélection sera annoncée devant les partisans. Ce serait bien dommage si le choix est connu d’avance. Ça gâcherait le party.

Puisque l’encan a seulement lieu dans quatre jours, le choix a probablement déjà été fait, mais les employés du Tricolore font un bon travail pour ne pas délier leurs langues.

Prendront-ils Shane Wright, le centre droitier qui a obtenu le statut de joueur exceptionnel dans la OHL, a inscrit 39 buts à l’âge de 15 ans et a été l’espoir du repêchage le plus productif en Ontario cette année?

Ou Juraj Slafkovsky, un mastodonte qui pourrait s’avérer un coup de circuit, ou encore une terrible déception?

Rappelons d’ailleurs que ce dernier trône au premier rang du classement du réputé Bob McKenzie, qui se trompe très rarement. 

Ou seront-ils tentés par Logan Cooley, le petit, mais très explosif attaquant américain qui dit inspirer son style de jeu de Patrick Kane?

Friedman note d’ailleurs que la direction du Canadien connait très bien Logan Cooley et cela est tout à fait vrai. Hughes et Gorton sont très bien connectés dans les réseaux américains et ils sont très familiers avec plusieurs personnes qui connaissent bien Cooley.

De plus, le fils au directeur général du Canadien, Jack, a joué avec lui dans le programme de développement américain l’an dernier.

Les preneurs aux livres ne semblent toutefois pas croire à cette dernière théorie.

(Crédit: Bet365)

Wright est encore le favori pour être le premier choisi, mais Slafkovsky a grandement réduit l’écart dans les dernières semaines. Cooley lui, est bien loin derrière.

Sinon, Friedman mentionne aussi que le Canadien serait très intéressé à s’avancer au repêchage et qu’il tenterait présentement de réaliser un coup d’éclat:

Il y a un sentiment dominant, tel que rapporté initialement par Bruce Garrioch du Ottawa Sun, qu’ils essaient d’obtenir un deuxième choix élevé. C’est probablement une utopie, mais pourriez-vous imaginer un Centre Bell où les Canadiens choisiraient le premier et le deuxième choix ?

Tel qu’il explique, il serait irréaliste de s’attendre à ce que l’équipe acquière pour le deuxième choix. Historiquement, c’est le genre de transaction qui n’arrive tout simplement pas. 

Mais si un joueur qui les intéresse fortement se met à glisser pourraient-ils utiliser les choix 26, 33, et peut-être même 62 pour s’avancer près du top-10?

Absolument

Dans un Centre Bell hystérique, ils pourraient alors mettre la main sur un duo Shane Wright – Jonathan Lekkerimaki, Juraj Slafkovsky – Cutter Gauthier ou Logan Cooley – Matthew Savoie.

PLUS DE NOUVELLES