Le Canadien veut ajouter un défenseur droitier

Avec le départ de Jeff Petry, le Canadien de Montréal dispose désormais d’un flagrant manque de profondeur du côté droit de sa ligne bleue. Il y a une semaine, on croyait que le problème se situait davantage du à gauche, mais l’arrivée de Mike Matheson change la donne.

Voici l’organigramme défensif de l’équipe à l’heure actuelle:

Joel EdmundsonDavid Savard

Mike MathesonChris Wideman

Corey SchuenemanJustin Barron

Jordan HarrisMadison Bowey

Kaiden Guhle

Otto Leskinen

À gauche, le club a quelque chose d’intéressant sous la main. Avec la présence de vétérans comme Edmundson et Matheson qui pourront jouer de grosses minutes, il y aura beaucoup moins de pression sur les jeunes défenseurs.

De l’autre côté, l’histoire est totalement différente. Il n’y a aucune profondeur et dans un monde idéal, Wideman ne jouerait pas sur une deuxième paire. En conférence de presse, Kent Hughes a expliqué que Matheson, Schueneman, Harris et même Leskinen étaient tous en mesure d’évoluer de leur mauvais côté, mais ce n’est évidemment pas souhaitable.

Dans la dernière année, l’équipe a donc perdu cinq défenseurs réguliers. Il s’agit de Ben Chiarot, Alexander Romanov et Brett Kulak du côté gauche et de Shea Weber et Jeff Petry à droite.

Ces pertes ont seulement été palliées en partie, mais au moins plusieurs jeunes arrières semblent grimper les rangs.

En attendant, le Tricolore devra donc trouver une solution. En conférence de presse cet après-midi, Kent Hughes a expliqué que l’équipe était bel et bien intéressée à ajouter un arrière droitier.

Il a indiqué que ça pourrait être fait par le biais d’une transaction, du ballotage ou du marché des joueurs autonomes.

À l’heure actuelle, les options via les agents libres sans restriction sont bien minces. Les seuls ayant joué dans la LNH l’an dernier sont John Klinberg (beaucoup trop cher), Anton Stralman, P.K. Subban, Paul LaDue, Greg Pateryn, Michael Stone et Alex Biega. 

Pourrait-on assister au retour du numéro 76 à Montréal? Personnellement, je vote oui.

Mais si Kent Hughes souhaite faire une acquisition dans les prochaines semaines, il devra encore libérer des salaires. Il a d’ailleurs dit aujourd’hui qu’il travaillait encore sur ce dossier.

Malgré toutes les transactions effectuées, le Tricolore n’a que 1,248  million $ d’espace sous le plafond salarial. Rappelons toutefois que Kirby Dach et Samuel Montembeault doivent encore être signés. Bien qu’ils ne gagneront pas de salaires énormes, le CH n’a pas assez d’espace à l’heure actuelle pour signer les deux.

Évidemment, le dossier Carey Price pourrait changer de manière draconienne la donne. Malheureusement, l’équipe est toujours en attente de réponse et elle pourrait attendre encore très longtemps avant d’en avoir une…

Avec le temps, la situation sera améliorée par les contrats qui expireront, mais à court terme, c’est encore problématique.

Il ne faudrait donc pas être surpris si les rumeurs d’échanges se poursuivent dans les prochaines semaines. La possibilité qu’un Josh Anderson, Mike Hoffman ou Joel Armia quitte est donc à prévoir, mais Hughes devra se montrer très créatif pour le faire.

Sinon, Christian Dvorak pourrait aussi être échangé, mais son départ laisserait un trou béant au centre. Sa situation est donc étroitement liée à celle de Pierre-Luc Dubois…

En rafale

– À suivre demain

– Un joueur qui aura eu un grand impact à Montréal.

– Intéressant

– Mike Matheson s’adressera aux médias montréalais lundi.

– Le club en aurait besoin!

PLUS DE NOUVELLES