Kaiden Guhle aurait de très bonnes chances d’entamer la saison 2022-23 à Montréal

Jeff Gorton et Kent Hughes ont innové en acceptant de participer à une séance de questions – réponses hier sur Twitch. Les questions venaient des partisans et elles étaient triées/relayées par Chantal Machabée.

Environ 90 % de la séance s’est déroulée est anglais. Où étaient les fans francophones?

Hughes et Gorton nous ont avoué que non, Andrei Markov ne viendra pas disputer d’autres matchs à Montréal (qui en doutait?), que l’objectif était actuellement d’en venir à une entente avec Martin St-Louis en vue d’au moins la saison 2022-23 et que Nick Suzuki ressemblait vraiment beaucoup à Patrice Bergeron.

Mais une réponse nous avait échappé hier, celle à la question « quels espoirs ont de bonnes chances de percer l’alignement du Canadien la saison prochaine? ».

Autant Hughes que Gorton n’ont nommé qu’un seul joueur : Kaiden Guhle.

« Nous n’allons pas forcer des joueurs dans des situations pour lesquelles ils ne sont pas prêts, mais en même temps, nous n’allons pas restreindre des joueurs s’ils se montrent prêts pour cela. » – Kent Hughes

Quelques secondes plus tard, le DG du Canadien a indiqué ceci concernant Guhle :

« J’aime beaucoup son patin, il joue une game robuste. Je le vois jouer dans le style de Ben Chiarot. »

On a donc là deux nouvelles en une.

First, Guhle a de bonnes chances de faire partie de l’édition 2022-23 du Canadien.

Second, la nouvelle direction montréalaise voit en lui un futur Ben Chiraot, espérant qu’il saura remplir la chaise laissée vacante par le départ de ce dernier.

Hughes et Gorton voient donc Guhle comme étant un défenseur physique, fiable, calme, apprécié de ses coéquipiers, capable d’appuyer l’attaque lorsque la situation se présente et bon pour effectuer une première passe. Et un joueur qui ne triche jamais…

Guhle a célébré son 20e anniversaire de naissance en janvier dernier. Il en est actuellement à sa cinquième saison dans la WHL. Il faut dire qu’il a joué 8 matchs en 2017-18 (16 ans) et seulement 2 en 2020-21 (COVID-19).

Cette saison, il a récolté 15 point en 17 rencontres à Prince Alberts avant d’être échangé aux Oil Kings d’Edmonton (25 points en 25 matchs, en plus d’afficher un différentiel de plus-22).

À 6’2 et 200 livres, il a déjà la physique de l’emploi… mais en même temps, combien de fois a-t-on dit qu’il fallait être patient avec les jeunes? Ne serait-il pas mieux de le laisser jouer quelque temps à Laval avant de l’amener à Montréal? On jase là…

Hier, Guhle a été élu joueur le plus difficile à affronter par les meilleurs joueurs de la LCH.

La brigade défensive du Canadien pourrait ressembler à cela en octobre prochain :

Edmundson – Petry (ou Letang)
Romanov – Savard
Guhle – Harris/Barron

Intéressant, non?

À noter qu’avec les propos du duo Hughes – Gorton d’hier, il y a fort à parier que Logan Mailloux, Luke Tuch, Jan Mysak, Blake Biondi, Sean Farrell, Joshua Roy, Riley Kidney et Jayden Struble devront faire preuve de patience, eux.

Rappelons que Guhle est actuellement blessé, probablement suite à un combat livré en fin de match, il y a une dizaine de jours.

PLUS DE NOUVELLES