Jonathan Drouin au centre : Dominique Ducharme n’est pas fermé à l’idée

La semaine dernière, Pierre Houde a sorti une petite bombe en affirmant que Jonathan Drouin lui avait dit, le plus sérieusement du monde, être prêt à jouer au centre au besoinC’était sorti pendant qu’on attendait de savoir si Jesperi Kotkaniemi allait jouer en Caroline ou Montréal.

Oui, on sait que Dominique Ducharme l’a déjà fait jouer au centre dans le junior (à Halifax), mais on sait surtout que cela n’avait pas été une grande réussite dans la LNH en 2017-2018. Il est un ailier et c’est ainsi qu’il est à son mieux.

Ceci dit, depuis le temps, le Canadien a mis la main sur Christian Dvorak. Le joueur de centre sera sur le top-6 avec Nick Suzuki, laissant les autres joueurs de centre sur le bottom-6 du club.

Mais est-ce que l’idée de le faire jouer au centre est morte pour autant aux yeux du coach? La réponse est non.

On sait que malgré l’acquisition du joueur de centre des Coyotes, il n’était pas impossible de songer à la possibilité de voir Drouin pivoter un trio au centreImprobable, mais pas impossible.

Par contre, Dominique Ducharme a fait valoir son point de vue : les chances de le voir commencer à l’aile sont bien plus grandes, bien que la porte soit ouverte pour le faire jouer au centre. C’est ce que rapporte Simon-Olivier Lorange dans La Presse.

De la manière dont je vois les choses, Drouin est un ailier qui peut dépanner – en cas de blessure, par exemple.

Mais Ducharme sait que Drouin, qui aura de la pression en revenant au Centre Bell, sera plus performant à sa position de prédilection. C’est la raison pour laquelle Drouin va commencer, si rien ne change, le camp à l’aile.

Le pilote du CH n’exclut toutefois pas la possibilité de faire des essais, mais il est surtout content de voir son poulain en pleine forme. C’est ce qui compte le plus.

À la place de Ducharme, je le ferais commencer la saison à la gauche de Dvorak et de Josh Anderson, question d’avoir le top-9 suivant :

Toffoli – Suzuki – Caufield

Drouin – Dvorak – Anderson

Hoffman – Evans – Gallagher

Quatrième ligne et extras : Lehkonen, Perreault, Paquette, Armia, Poehling, Byron (à son retour)

Mais ultimement, ce sera le camp qui fera foi de tout pour le début de saison de Drouin. Les blessures pourraient venir changer la donne quant à sa position, ceci dit.

À suivre dès le 22 septembre.

En rafale

– Voici le fonctionnement pour les billets de saison.

– Je ne tiens pas forcément à le voir là.

– Tomas Plekanec a encore la flamme.

 

Regardez cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Tomáš Plekanec (@tomasplekanec)

– Un parcours inspirant.

– Beau geste.

PLUS DE NOUVELLES