Si Patrick Roy ne devient pas DG, Stéphane Waite ne l’écarterait pas comme entraîneur-chef du CH

Le nom de Patrick Roy circule énormément à Montréal par les temps qui courent. Après tout, on sait que l’ancien gardien est intéressé par le poste de DG du Canadien, et il est évidemment un candidat populaire auprès des partisans.

Mais même s’il a finalement obtenu une entrevue (après qu’il ait affirmé qu’il n’avait rien de prévu à son horaire à cet effet), on sent qu’il n’est pas forcément le favori pour obtenir le poste. Mathieu Darche et Marc Denis semblent avoir une longueur d’avance à l’heure actuelle et on ne sait pas si Roy sera de la deuxième ronde d’entrevues (qui devrait avoir lieu d’ici la semaine prochaine).

C’est pourquoi, lors de la baladodiffusion Sortie de zone, les différents invités se sont demandés si, advenant le cas où il n’obtient pas la chaise de DG, Roy pourrait hériter d’un autre poste dans l’organisation.

Alors que Simon-Olivier Lorange ne pense pas que ça pourrait être le cas (à court ou à moyen terme, du moins), Stéphane Waite, lui, n’est pas prêt à fermer la porte. En fait, il pense qu’il pourrait être un bon candidat pour succéder à Dominique Ducharme si ce dernier devait quitter au terme de la saison. Et je vous avoue que la partie impliquant une boîte de Cracker Jack m’a fait sourire.

Pour moi, totalement, oui. C’est un bon entraîneur, il l’a prouvé au Colorado, même s’il n’a pas été là longtemps. Il est parti de lui-même, mais il a fait tout un travail quand il était là. Le Jack-Adams, il ne l’a pas trouvé dans une boîte de Cracker Jack. – Stéphane Waite

Dans le même épisode, les invités discutent également d’une potentielle transaction impliquant Carey Price. Guillaume Lefrançois en profite d’ailleurs pour amener un point très intéressant : il ne faut pas prendre un gardien #1 pour acquis.

Oui, échanger un gardien comme Price (qui n’est pas seulement un #1, mais bien un gardien qui figure parmi l’élite à sa position) dans le cadre d’une reconstruction est une idée, mais le CH doit être certain qu’il a de la relève devant le filet. Sinon, on pourrait avoir la valse des gardiens dans la métropole pendant une décennie.

Les Flames de Calgary depuis le départ de Miikka Kiprusoff, on remonte à longtemps, c’était en 2013, ils ont passé 17 gardiens différents depuis ce temps-là. Les Sabres de Buffalo, Ryan Miller est parti en 2014, ils ont passé 19 gardiens. Les Sabres, dans leurs démarches, ça allait de soi d’échanger Ryan Miller, mais ils ne s’en sont jamais remis. C’est ça un gardien numéro un, quand tu l’as depuis longtemps, tu le tiens peut-être un peu pour acquis. – Guillaume Lefrançois

Bref, des questions fort intéressantes abordées dans le plus récent épisode de Sortie de zone. Je vous remets le lien pour l’écouter juste ICI, ça en vaut l’écoute!

En rafale

– Nick Suzuki et Phillip Danault ont des saisons identiques au niveau des buts, des mentions d’assistances et des points.

– Qu’en pensez-vous?

– Malheureusement, c’est le cas.

– Logan Mailloux devra mieux gérer son comportement sur la glace. [Fanadiens]

– Grosse soirée pour Jan Mysak dans le cadre de son premier match sur le même trio que Mason McTavish.

– À eux de le relever.

– Fort intéressant.

– Les Blackhawks avaient promis à Adam Boqvist qu’il ne serait pas échangé… avant de l’envoyer à Columbus pour acquérir Seth Jones. [Fanadiens]

PLUS DE NOUVELLES