Mathieu Darche est un candidat sérieux au poste de DG chez les Ducks

Depuis quelques jours, la mise en marche du processus pour nommer un nouveau DG chez le Canadien est bien enclenché, ce qui fait en sorte que le sujet retient beaucoup d’attention. Bien des informations circulent présentement, et même s’il est impossible d’affirmer avec certitude qu’on sait qui sont les candidats sur la liste, il y en a certains qui le sont presque assurément.

S’ils n’étaient pas sur la liste, le Canadien n’aurait pas demandé la permission de discuter avec Mathieu Darche, Daniel Brière et Roberto Luongo.

Dans l’édition du jour du 32 Thoughts Podcast, Elliotte Friedman et Jeff Marek ont consacré un segment pour discuter de la course au poste de DG à Montréal, mais aussi ailleurs. Et il y a de bonnes informations là-dedans.

1. On sait que le Canadien est très intéressé par Mathieu Darche. S’il n’a pas encore passé une entrevue, il le fera assurément d’ici la fin de la journée. Le CH a eu la permission de lui parler et il est l’un des favoris depuis le début.

Néanmoins, le bras droit de Julien BriseBois n’est pas seulement un candidat sérieux à Montréal : il l’est aussi à Anaheim. Les Ducks n’ont pas encore obtenu la permission de lui parler de la part du Lightning, mais Friedman se doute qu’il est sur la liste à Anaheim.

Ça confirme donc les informations de Pierre LeBrun du mois passé. Ça confirme aussi que Darche n’est pas seulement dans la course à Montréal en raison du fait qu’il parle français. Mais si jamais il est nommé DG là-bas, est-ce qu’il pourrait nommer Guy Boucher comme entraîneur? Avec Dallas Eakins qui connait une belle saison (et Joël Bouchard dans la LAH), ce sera peut-être plus difficile de le faire à Anaheim qu’à Montréal, par exemple.

2. Questionné par rapport aux différents candidats dans les courses pour les quatre postes de DG vacants, Friedman affirme que les principaux candidats pour celui de Montréal sont connus. Toutefois, il soupçonne qu’il y a d’autres candidats qu’on ne connait peut-être pas.

Je pense que ça se jouera entre les candidats que l’on connait, mais on apprendra peut-être dans les prochaines semaines qu’il y avait un ou deux candidats qu’on ne soupçonnait pas.

3. Friedman affirme également qu’il ne serait pas surpris de voir Scott Mellanby être un candidat à Anaheim, Chicago ou Vancouver. L’ancien bras droit de Marc Bergevin est une tête de hockey respectée dans la LNH et même si son nom ne circule pas beaucoup présentement, il demeure un candidat intéressant.

Pourrait-il devenir un DG dans la LNH d’ici quelques semaines?
(Crédit: Capture d’écran/Twitter)

4. Les deux animateurs notent aussi que les équipes tentent de faire de la place aux femmes dans leur organigramme, et il n’est pas rare de les voir se pencher vers le monde du hockey féminin pour dénicher des candidates. La plupart des femmes mentionnées sont des anglophones, mais après tout, Émilie Castonguay est l’agente de Marie-Phillip Poulin. On regarde beaucoup de ce côté-là actuellement.

Je spécule ici, mais est-ce que le Canadien pourrait essayer d’attirer une femme comme Kim St-Pierre dans l’organisation?

5. Finalement, Marek et Friedman expliquent qu’il y a une course entre les équipes pour trouver des candidats qui sortent des sentiers battus. On veut donner des chances à des personnes qui ne font pas partie du cercle fermé des exécutifs et des entraîneurs recyclés abondamment.

Et à Montréal, on le voit très bien.

Bref, du gros stock en provenance du 32 Thoughts Podcast du jour. Je vous invite à l’écouter pour vous mettre à jour non seulement sur les courses pour les postes de DG, mais sur ce qui se passe à travers la LNH.

En rafale

– Mattias Norlinder (et sa « moustache de points de suture ») était à l’entraînement ce matin. Il a visiblement évité le pire hier.

– Kirill Kaprizov sur la touche.

– Les Maple Leafs perdent Mitch Marner.

– Il a repris là où Pekka Rinne a laissé.

– Belle nouvelle en provenance de Syracuse.

PLUS DE NOUVELLES