Rangers : on parle plus de Tyler Toffoli que de Ben Chiarot en ce moment

Le lien entre les Rangers et le Canadien est facile à faire quand on parle de rumeurs de transaction. Après tout, un certain Jeff Gorton connait bien Chris Drury puisqu’il a été son patron pendant plusieurs années au MSG.

Cela fait en sorte que le nom de Ben Chiarot pourrait bien circuler à New York. Ceci étant dit, depuis quelques jours, il semble que le besoin des Rangers ne soit pas chez les défenseurs de location.

À New York, en ce moment, on semble être pas mal plus sur le cas d’un ailier du top-6.

Et c’est là, comme l’a rapporté Christian Matte ce matin, que cela pourrait toucher le CH non pas avec Ben Chiarot, mais pas mal plus avec un gars comme Tyler Toffoli.

Il faut spécifier qu’on ne parle pas ici d’un nom qui circule à coup sûr à New York. Ceci dit, Kevin Weekes a soulevé le nom du #73 de la Flanelle pour aider les Rangers dans un texte signé Ethan Sears, du New York Post.

Et comme Weekes a une bonne moyenne au bâton, on va s’y attarder pour ce que c’est : une possibilité.

Oui, Toffoli est présentement blessé, mais il ne le sera pas toujours. Il est à quelques semaines d’un retour de son opération au poignet et il pourra démontrer ce qu’il sait faire.

Toffoli aiderait une équipe à la recherche d’aide sur les ailes grâce à son talent de marqueur et son expérience en séries. Il a gagné la Coupe à Los Angeles et s’est rendu en finale l’an dernier avec le Canadien.

Ajoutons à cela son bon contrat (4.25 M$ pour encore deux ans et demi) et nous avons là une pièce intéressante non seulement pour les Rangers, mais pour bien des clubs.

Ceci dit, l’avantage des Rangers, c’est que Gorton connait le bassin d’espoirs par coeur. Il pourrait être tenté par un joueur en particulier si une transaction devait avoir lieu entre les deux équipes.

J’ai le sentiment que Toffoli pourrait avoir une excellente valeur à la date limite, et ce, malgré sa saison difficile. Un marqueur expérimenté avec un bon contrat, ça ne court pas les rues.

Et on voit bien que s’il n’est pas le joueur sur lequel un club mise pour faire fonctionner son attaque, ça pourrait être toute une pièce à ajouter pour une formation avec de grandes aspirations.

En rafale

– Rien de facile dans la LNH.

– Vu de même.

– Bonne nouvelle à Ottawa.

– En effet.

– J’aime.

PLUS DE NOUVELLES