Les espoirs du Canadien vainquent ceux des Sénateurs

Le dernier match du tournoi des recrues du Tricolore avait lieu aujourd’hui à midi. À la suite de défaites face aux jeunes joueurs des Sabres et des Devils, l’équipe affrontait aujourd’hui les espoirs des Sénateurs.

Après avoir manqué les deux premières rencontres afin de soigner une blessure mineure, Kaiden Guhle était en uniforme. Après avoir raté la rencontre face au New Jersey, Juraj Slafkovsky, Jan Mysak, Justin Barron et Arber Xhekaj étaient de la partie aujourd’hui.

Du côté des Sénateurs, Shane Pinto, Jake Sanderson et Mads Sogaard, trois des meilleurs espoirs de l’équipe, étaient absents.

Le match a très bien débuté pour les jeunes du Tricolore alors qu’Emil Heineman a ouvert la marque en avantage numérique sur une belle remise de Miguël Tourigny.

L’indiscipline a encore coûté cher aux Sénateurs lorsque le Tricolore a profité d’une autre punition imposée à Ottawa pour doubler son avance. Cette fois-ci, c’est Riley Kidney qui a marqué le filet alors que Kaiden Guhle a récolté une mention d’assistance sur la séquence.

Ottawa a toutefois réduit l’écart en fin de première période lorsque Zachary Massicotte a inscrit un but. 

On en parle souvent, mais Arber Xhekaj est un spécimen rare. Il n’a peur de personne et distribue sans cesse des coups d’épaule. Il a d’ailleurs été puni en début de deuxième période après avoir asséné une violente mise en échec sur ce jeu:

À son retour sur la patinoire, Xhekaj a montré à tout le monde qu’il avait aussi de grands talents de pugiliste quand il a mis KO Massicotte.

Dans les rangs juniors, le défenseur avait acquis la réputation d’être une brute et on comprend pourquoi. Clairement, il est un joueur spécial physiquement qui pourrait s’avérer très intéressant pour le CH à long terme. Cependant, s’il veut vraiment s’établir dans la LNH, le jeune homme devra améliorer son jeu avec la rondelle.

Mais surtout, Xhekaj devra se montrer plus discipliné. Il pourrait faire mal à son équipe s’il écope trop de punitions de la sorte. 

Malheureusement, Massicotte s’est blessé sur la séquence.

Cependant, les actions du gros défenseur ont aussi eu pour effet de redonner de la vigueur à ses coéquipiers. En effet, quelques minutes plus tard, Xavier Simoneau a complété un magnifique tic-tac-toe entamé par Filip Mesar.

Par la suite, le géant John Parker-Jones s’est échappé et a marqué à l’aide d’une habile feinte.

Angus Crookshank a ensuite marqué en avantage numérique pour les Sénateurs, portant ainsi la marque à 4-2 pour le Canadien.

Après que le trio composé de Juraj Slafkovsky, Owen Beck et Riley Kidney a eu quelques difficultés en début de partie, l’entraineur a apporté des changements à sa formation en troisième. Filip Mesar a donc été placé au centre de son bon ami.

En ce qui a trait au premier choix au total en 2022, il ne faut pas être trop surpris de ses performances en montagnes russes. Le jeune homme a déjà montré dans le passé qu’il était un peu « streaky ». Il peut connaitre d’excellents moments, comme aux Jeux olympiques, mais aussi de longs passages à vide. C’est quelque chose auquel on devra s’habituer, mais la constance est certainement un aspect du jeu du jeune homme qu’il devra travailler.

La troisième période a, encore une fois, été à l’avantage des recrues du Tricolore.

Brett Stapley a d’abord marqué.

Puis Xavier Simoneau a ensuite inscrit son deuxième filet de la partie.

Et Montréal en a même marqué un septième.

Les jeunes espoirs du Canadien ont donc terminé le tournoi des recrues sur une belle note avec une victoire de 7-2. Plusieurs jeunes, comme Emil Heineman et Filip Mesar, entre autres, ont très bien paru, alors que d’autres, un peu moins.

Et puisque le vrai camp du Tricolore va commencer sous peu, il faut s’attendre à ce que des coupures soient annoncées prochainement.

En rafale

– En effet.

– Une erreur qui lui a coûté cher.

– Malheureusement, Claude Carrier est décédé.

– Ça ne va pas bien à Turin.

– Bravo!

PLUS DE NOUVELLES