betgrw

Les Coyotes à Salt Lake City : l’avenue la plus logique

Ah, l’expansion…

Ce matin, Martin Leclerc a pondu un excellent papier sur le processus d’expansion de la LNH. Et ce qui est intéressant, c’est qu’il y apporte une perspective éclairée et différente – comme il a l’habitude de le faire.

Alors que tout le monde parle du processus « inévitable » d’expansion, Leclerc se demande pourquoi tout le monde en parle comme si c’était assurément LA chose à faire pour la LNH.

En gros, il a décidé de s’inspirer de Pierre-Yves McSween sur celle-là. #EnAsTuVraimentBesoin

Et à ses yeux, la réponse n’est pas assurément oui. Pourquoi? Parce que cela ne veut pas forcément dire que d’ajouter des équipes permettrait d’ajouter des revenus pour autant.

Il donne l’exemple des réseaux de télé. Est-ce que d’ajouter deux clubs ferait en sorte que les revenus de télé seraient plus gros pour autant? Si la réponse est oui, c’est une chose.

Mais comme la réponse est fort probablement non, cela veut juste dire que les proprios sépareraient la cagnotte avec plus d’équipes, faisant en sorte que les pointes de tarte seraient plus petites.

Ajoutons aussi qu’on créerait moins de rareté via une plus petite offre d’équipes (donc plus de demande) et que le produit sur la glace serait moins dilué pour réaliser qu’il n’est pas certain qu’une expansion ait lieu.

Et c’est ce qui nous mène à Salt Lake City, qui a formellement demandé un club à Gary Bettman récemment.

Parce que le groupe de Ryan Smith a demandé un club et a dit être prêt à accueillir une franchise dès 2024, on se doute qu’il pense à plus qu’une expansion. Après tout, un processus d’expansion prend des années à se mettre en place.

Cela nous mène donc forcément aux Coyotes. On sait que tout va mal là-bas et que peu importe ce que le proprio essaie de nous faire croire, il est possible de penser que la franchise est en train de signer son arrêt de mort en Arizona.

En parlant publiquement il y a quelques jours (quelques minutes après de vilaines annonces concernant Hockey Canada), Ryan Smith ne s’est sans doute pas mis le commissaire Gary Bettman à dos.

Au contraire : il s’est sûrement assuré que le commissaire, avec qui il jase depuis deux ans, a bien aimé ce qui a été dit… avec le but de mettre de la pression sur les Coyotes, bien entendu.

Il est très logique de penser que tout est arrangé avec le gars des vues et que Salt Lake City aura la chance d’accueillir la franchise de l’Arizona au cours des prochains… mois, peut-être? Des prochaines années?

Ça reste encore à voir.

Et Québec, là-dedans?

Si on part de la prémisse que l’expansion n’est peut-être pas pour tout de suite, on peut penser que des villes comme Atlanta, Houston et autres devront attendre. Je n’ai cependant pas le sentiment qu’ils attendront longtemps, mais bon.

Et Québec?

On sait que ce n’est pas la destination de choix du commissaire. Possiblement qu’un déménagement pourrait être la seule option de Québec et que les Sénateurs sont vraiment la seule équipe considérée, en fait. Et je devrais mettre « considérée » entre guillemets parce que…

Ceci dit, n’oubliez pas que même si les Sens devaient déménager, cela ne veut pas dire que Michael Andlauer voudra le faire à Québec, là où Pierre-Karl Péladeau se prépare à monter au front.

Ceci dit, n’oubliez pas de tenir en compte que si les Sens devaient déménager, il serait aussi logique de les voir rester en Ontario et de les voir déménager à Markham, dans le coin de Toronto.

Mais nous n’en sommes pas encore là.

PLUS DE NOUVELLES