Julie Petry aurait aimé que les derniers mois se passent différemment

Tout au long de la saison, on a beaucoup parlé de la famille Petry. En effet, au-delà des séquences difficiles du défenseur du CH sur la glace, ce dernier a également vu sa famille quitter le Québec pour retourner au Michigan dans un contexte où les mesures sanitaires étaient moins restrictives.

Ajoutez à ça que Jeff a demandé une transaction, qu’il a appris qu’il deviendrait père pour une quatrième fois et que l’un de ses fils a passé quelques jours à l’hôpital et ça commence à faire pas mal pour une famille en l’espace de moins d’un an.

Plus tôt aujourd’hui, Julie Petry, l’épouse du défenseur, a partagé un message sur Instagram qui visait à faire un bref retour sur les derniers mois. Dans celui-ci, elle avoue, entre autres, qu’elle aurait aimé que les choses se passent différemment.

On peut la comprendre : ça n’a pas été facile pour Jeff d’être loin de sa famille, mais ça n’a pas dû être simple pour elle d’être loin de son époux non plus.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Julie Petry (@the_dailyjules)

Dans son texte, Julie Petry reconnaît que la dernière année en fut une remplie d’adversité, mais qu’elle sait que les décisions prises par la famille ont été les bonnes compte tenu des circonstances.

Elle fait également mention de l’organisation (le Canadien) ainsi que de la ville (Montréal) qu’ils connaissent et apprécient depuis désormais sept ans, mais également de la nouvelle communauté dans laquelle ils vivent depuis un certain temps et où ils commencent à tisser quelques liens.

Rappelons que durant son point de presse de fin de saison, le défenseur du CH n’était pas complètement fermé à l’idée de rester à Montréal pour le début de la prochaine saison. Cependant, en lisant ce message, je ne suis pas certain que son épouse et ses enfants seront de retour au Québec.

Ce n’est pas impossible, mais ils semblent se plaire dans leur nouvelle communauté, après tout.

Certains me parleront de l’absence de Petry aux funérailles de Guy Lafleur comme étant une autre preuve que le défenseur a tourné la page sur Montréal. Peut-être que c’est le cas, mais je pense que cette absence est surtout liée au fait qu’il voulait être auprès de sa famille dès que possible, surtout après avoir vu son fils aîné passer quelques jours à l’hôpital et en sachant que son épouse (qui est enceinte) doit s’occuper de toute la famille depuis plusieurs semaines.

Dans un monde idéal, j’aurais aimé qu’il soit aux funérailles, évidemment. Cependant, si j’essaie de me mettre à sa place, je peux comprendre ce qui l’a amené à quitter rapidement.

Peu importe ce que le futur de Petry lui réserve, il aura offert de fiers services au CH et j’aurai grandement apprécié son séjour en ville. J’aimerais bien le voir rester et je crois sincèrement que la porte n’est pas totalement fermée à ce niveau, mais je suis bien conscient que les chances semblent minces.

Bref, on verra ce que les prochains mois nous réservent dans ce dossier, mais après une année difficile pour tous les membres de la famille, j’espère qu’ils profiteront de leur été pour passer un peu de temps ensemble avant de discuter du futur de la carrière du père de la famille.

En Rafale

– Avis aux intéressés.

– La fin pour Patrick Marleau?

– La masse salariale du CH l’an prochain ne pourra pas dépasser 80 534 167 $.

– Fouillez-moi pourquoi, mais j’ai l’étrange impression (purement intuitive) que le CH pourrait remporter ce derby.

Vraiment?

– Très belle nouvelle.

PLUS DE NOUVELLES