Jonathan Drouin pourrait être absent à long terme

Jonathan Drouin et Joel Armia étaient tous deux absents de l’entraînement du Canadien hier, et ils l’étaient à nouveau ce matin. C’est dans cette optique qu’on a appris que les deux attaquants ne joueront pas le match de ce soir, puisque les deux sont blessés.

Kent Hughes a donné des nouvelles concernant ses deux joueurs il y a quelques minutes à la réunion des directeurs généraux. Le DG a déclaré qu’Armia s’était blessé samedi et que son bobo ne semblerait pas si grave, alors que Drouin, lui, pourrait être absent à long terme.

Pas encore… 

C’est malheureux dans le cas du Québécois. Drouin n’a disputé que 12 matchs depuis le début de l’année (il est d’ailleurs à la recherche de son premier but de la saison) et voilà qu’il sera sur la touche pour une période indéterminée.

On a déjà entendu, chez DLC, que son poignet était fragile. Est-ce que ça pourrait être une blessure à cet endroit qui l’incommode présentement? 

C’est malheureux également parce qu’il n’est pas épargné au niveau des blessures depuis trois ans. Depuis qu’il a reçu un violent coup à la tête de la part d’Alex Ovechkin en novembre 2019, Jo a manqué plus de 50% des rencontres de l’équipe.

Imaginez le scénario suivant : vous tentez tant bien que mal de performer au boulot, mais des bobos font en sorte que vous n’êtes pas capable de rentrer à la job un matin sur deux. C’est de cette façon-là dont je vois les choses.

Ce n’est pas pour le défendre ou quoi que ce soit, mais il est difficile de jouer dans la LNH lorsque tu portes une blessure. Il est encore plus difficile de jouer dans la LNH et d’essayer de retrouver ta confiance lorsque tu portes une blessure.

Jo ne connaît pas le début de saison espéré et il n’y a que lui à blâmer là-dedans. La seule chose qu’on peut lui espérer, c’est qu’il soit en mesure de rester en santé afin qu’il puisse jouer des matchs. Et lorsqu’il le sera, ce sera à lui de démontrer qu’il peut encore évoluer dans la meilleure ligue de hockey sur terre, tout en étant indispensable pour son entraîneur-chef.

En rafale

– Les Islanders placent un joueur au ballottage.

– Intéressant…

– Aweille à Montréal!

– Difficile d’être en désaccord avec Lapierre.

– Ils sont chauds, très chauds.

– La fin d’une brillante carrière?

PLUS DE NOUVELLES