Jonathan Drouin a recommencé à jouer au hockey (semi) compétitif

Mardi dernier, Jonathan Drouin a joué un match de hockey dans une ligue de 3 contre 3 montréalaise nommée la Living Sisu Pro Hockey League (LSHL). Il a même profité de l’occasion afin d’inscrire deux mentions d’aide.

Mais qu’est-ce que la LSHL, au juste?

Il s’agit de la ligue d’été comprenant plusieurs joueurs de la LNH, ainsi que des espoirs. Il existe même un volet féminin comprenant plusieurs joueuses étoiles, telles que Marie-Philip Poulin.

Du côté masculin, la liste inclut des joueurs québécois comme Jonathan Huberdeau, Pierre-Luc Dubois et Kristopher Letang, mais aussi des membres du Tricolore, tels que Nick Suzuki et Josh Anderson.

Il est d’ailleurs possible d’assister aux rencontres pour le coût de 5 $ à Hockey Etcetera, dans l’ouest de Montréal.

Bref, c’est une belle occasion pour les joueurs de garder la forme pendant l’été, sans vraiment risquer des blessures trop graves.

Mais pour en revenir à Drouin, il s’agit tout de même d’une nouvelle très encourageante. Il s’agit vraisemblablement de la première fois qu’il disputait une partie de hockey (un peu) compétitive depuis plusieurs mois.

Rappelons que l’attaquant québécois s’était fait opérer à un poignet en avril dernier. Lors du bilan de fin de saison du Canadien, il avait d’ailleurs mentionné qu’il souhaitait retourner sur la patinoire au courant de l’été et qu’il comptait être fin prêt pour le camp d’entrainement en septembre.

Si Drouin a obtenu le « go » pour jouer dans une ligue de 3 contre 3, c’est que sa réhabilitation se porte bien. Oui, il a été le seul joueur de son équipe à ne pas inscrire de but dans le match, mais ça reste tout de même du positif. 

Qu’on le veuille ou non, Drouin fera partie de la formation du Canadien lorsque la saison débutera. Après avoir seulement disputé 27, 44 et 34 matchs lors des trois dernières saisons, il n’est tout simplement pas échangeable en ce moment.

Toutefois, il faut se rappeler qu’il reste seulement une saison à son contrat. Donc, s’il reste en santé et performe de manière correcte, il pourra facilement être échangé à la date limite des transactions. Le Canadien pourrait même retenir jusqu’à 50 % de son salaire de 5,5 millions $, ce qui pourrait le rendre très attrayant.

Oui, ce n’est que du hockey d’été, mais dans le cas de Drouin, il s’agit d’un moment important dans sa réhabilitation.

En rafale

– Marc Dumont n’est plus à l’emploi du Canadien.

– Il devrait toutefois être fin prêt pour le début de la saison.

– Ça va de mal en pis pour Hockey Canada.

-Un match de fou!

– Pour ceux qui se sentent d’attaque :

PLUS DE NOUVELLES