Frank Seravalli ne ferme pas la porte à une transaction impliquant Josh Anderson

Le Canadien aura plusieurs dossiers à régler au cours de la saison morte. Certains seront difficiles à réaliser, mais Kent Hughes devra accomplir plusieurs de ses objectifs d’entre-saison.

Et plusieurs d’entre eux sont parmi les 25 éléments en jeu dans la LNH de Frank Seravalli.

Du lot? Le contrat de Shea Weber. Mais ça pourrait être plus facile à dire qu’à faire.

Sinon, Seravalli a aussi le nom de Jeff Petry dans sa liste. Il mentionne que si les Penguins devaient perdre Kris Letang, la possibilité de voir Jeff Petry aller à Pittsburgh est bel et bien réelle – comme avant la date limite.

Mais ce qui est digne de mention, c’est le fait que Frank Seravalli, qui a de nombreuses antennes au sein de la LNH, soulève la possibilité de voir Josh Anderson être en jeu cet été.

Attention : il n’a pas dit qu’il allait être échangé à coup sûr. Après tout, le Canadien l’aime et il semble bien à Montréal.

Mais il reste que le téléphone sonne beaucoup dans son cas. La direction du CH veut garder Anderson (peut-être dans le but de le voir se développer comme Chris Kreider à New York?), mais qui sait si un club va déposer à Hughes une offre irrésistible?

De ce qu’on comprend, le Canadien est comme les autres équipes et il aime Anderson, ce qui fait en sorte qu’il devrait passer une bonne partie de son contrat en ville. Il lui reste cinq ans à 5.5 M$.

Je me demande si le fait de repêcher Juraj Slafkovsky, qui ressemble à Anderson à certains égards, pourrait inciter le CH à échanger le #17 contre un bon joueur de centre. Mais ça, c’est juste moi.

La morale de cette histoire? Ne vous attendez pas à le voir partir, mais il pourrait y avoir des rumeurs quand même.

En rafale

– Avec raison.

– Le Rocket s’est entraîné (optionnellement) ce matin.

– Bruce Cassidy n’aura pas de difficulté à se trouver un nouvel emploi.

– Ça, c’est drôle.

– Bonne nouvelle.

PLUS DE NOUVELLES