Après les Oilers et les Flames, le nom de Josh Anderson est maintenant lié aux Devils

Des joueurs comme Josh Anderson, ça ne court pas les rues. C’est pour cette raison qu’il y a de l’intérêt à son endroit aux quatre coins de la ligue.

Récemment, le nom de l’attaquant de puissance a été lié aux Flames et aux Oilers, deux grosses formations de l’Ouest. Le « fit » est évident considérant le fait qu’Anderson est un gros bonhomme rapide, capable de produire offensivement au besoin.

Mais là, il semble que les Devils du New Jersey soient intéressés aux services du numéro 17. C’est du moins ce qu’a raconté Tony Marinaro sur son podcast, citant que la formation du New Jersey voudrait grandement faire l’acquisition de l’attaquant du CH.

Les Devils, comme le note Marinaro, sont tout feu tout flamme présentement après avoir remporté leurs 13 derniers matchs. Or, la formation cherche à ajouter du « grit » au sein de son alignement et c’est là que l’ajout d’un gars comme Anderson a du sens.

Parce que même si le club connaît du succès présentement, il ne faut oublier que la game est différente rendu en séries éliminatoires. Ce n’est pas parce que tu comptes sur une formation talentueuse que tu vas gagner la Coupe Stanley pour autant… Ça en prend tout simplement que cela.

Parlez-en aux Leafs, qui n’ont pas été en mesure de franchir la première ronde depuis 2004. Et rappellont que Steve Yzerman avait détesté le voir dominer le Lightning en séries 2019, même s’il n’avait pas eu de points. 

Présentement, les Devils ont 2 880 834 $ d’espace sous le plafond actuel. Vous comprendrez donc qu’afin de faire l’acquisition de Josh Anderson (si le scénario venait à se produire), ils devront envoyer du salaire pour compenser puisque l’attaquant touche 5.5 millions $ / annuellement jusqu’à la fin de la saison 2026-2027.

J’en parlais en début de texte, mais l’intérêt à l’endroit d’Anderson semble grandir de jour en jour. On se rappelle d’ailleurs qu’il y avait des formations intéressées à ses services l’été dernier, mais Kent Hughes a finalement décidé de le garder avec l’équipe.

Le principal intéressé a récolté cinq buts et deux mentions d’aide jusqu’à maintenant cette année (17 matchs disputés) et s’avère comme étant une pièce de choix pour un club qui souhaite faire un bout de chemin en séries éliminatoires.

Verra-t-on Josh Anderson être échangé d’ici le 3 mars prochain, soit la date limite des transactions dans la LNH? La question mérite d’être posée.

En rafale

– Au tour de Joël Bouchard d’ajouter son grain de sel dans le dossier « Pierre Gervais ».

– Effectivement.

– Ah, non. Dommage pour les Jets.

– John Herdman, c’est un vrai.

– C’est bien dit.

PLUS DE NOUVELLES