*UPDATE – 9:45* Que s’est-il véritablement passé avec Andrei Markov?

Bon matin à tous!

Hier soir, j’ai informé nos abonnés Twitter et Facebook que je venais d’obtenir une information intéressante et que j’allais la publier lundi matin, après avoir obtenu une confirmation de sa véracité.

Disons que cette info concordait avec 2 autres courriels reçus il y a un mois et 2 semaines…

Je n’ai malheureusement pas eu la chance de parler à la personne avec qui je voulais discuter de cette affaire ce matin, mais je tiendrai parole en publiant ce que je sais (et dont je suis convaincu de la véracité).

Que s’est-il véritablement passé avec Andrei Markov?

Vous le savez, Andrei Markov entame aujourd’hui sa 16e journée à Gulf Breeze, en Floride, là où il continue sa réhabilitation auprès du docteur James Andrews et de son équipe.

Andrei Markov aura certes le teint bronzé lors de son retour

Markov devrait d’ailleurs croiser Louis Leblanc qui rencontrera le docteur Andrews aujourd’hui… Et qui obtiendra fort probablement le feu vert de celui-ci.

Revenons au défenseur russe…

Pourquoi Markov est-il toujours en Floride, alors que Pierre Gauthier parlait d’une très courte absence, d’une rencontre prévue (pas d’un séjour prévu), d’une réhabilitation on schedule et d’un retour au jeu en octobre?

Non, Andrei Markov n’est pas dans une cure de désintoxication et non, il n’a pas de problèmes familiaux ou judiciaires.

Il est encore en Floride car il a pris son entraînement à la légère, l’été dernier.

Un informateur m’a rapporté avoir posé la question « Quand reverrons-nous Markov sur la patinoire du Centre Bell? » à quelqu’un qui ne parle jamais à travers son chapeau.

J’aimerais vous en dire plus sur son identité, mais il pourrait vite être démasqué et je le perdrais comme informateur.

Sa réponse?

« Je serais très surpris si ça se produisait avant Noël! »

Seulement quelques matchs, hein Pierre? La signature de Campoli n’avait rien à voir avec la blessure de Markov, bien sûr…

Et Pierre Gauthier qui croyait que son toit coulant de l’an dernier était réparé…

Pourquoi Markov, qui patinait pourtant aisément lors des séries éliminatoires, l’an dernier, n’a-t-il pas chaussé les patins depuis la retraite fermée à Collingwood?

Pourquoi semblait-il n’avoir aucune aisance lors de ses dernières séances de patinage, en septembre?

Parce qu’il a pris son entraînement à la légère, cet été.

Je me répète.

Le défenseur russe a quitté son nouveau pays d’adoption pour retourner en Russie, durant l’été.

Je ne connais pas la durée exacte de son voyage, mais il aurait passé plusieurs semaines en Russie, avec sa famille… Et son entraîneur personnel.

Graham Rynbend, Nick Addey-Jibb et Pierre Allard, les 2 thérapeutes sportifs et l’entraîneur du conditionnement physique chez le CH, avaient remis un plan d’entraînement et de remise en forme clair et concis à Markov.

Ce dernier et son personal trainer n’auraient pas cru bon suivre ce plan à la lettre.

C’est toujours une mauvaise idée quand tu te remets d’une importante opération de la sorte et que tu sembles prédisposé à des blessures aux articulations.

Lors de son retour en Amérique, le Canadien n’a vraiment pas apprécié la condition physique du vétéran défenseur et le lui a fait savoir.

C’est d’ailleurs à ce moment qu’il y a eu prise de bec entre Pierre Gauthier et le clan Markov.

Le défenseur a, à cet instant, décidé de prendre les bouchées doubles… Voire même triples, pour rattraper le temps perdu.

Mais en médecine, on ne rattrape pas ainsi le temps perdu…

De l’eau s’est alors formée dans le genou droit de Markov, résultat d’un sur-entraînement de sa part.

Et qui dit eau dans le genou, dit problème d’articulation. Et qui dit problème d’articulation, dit problème à faire des pivots. N’est-ce pas indispensable pour un défenseur, faire des pivots?

Les progrès réalisés au printemps disparus suite à un été tranquilos, liés à une dégradation de l’état du genou suite à un sur-entraînement sont les 2 raisons du trop long voyage de Markov en Floride!

Quand on y pense, le Canadien aurait peut-être dû payer un billets d’avion pour la Russie à Rynbend ou Addey-Jibb… Au lieu de les envoyer en Alaska avec Monsieur 2.0. Surtout que selon Sarah Palin, la Russie, c’est juste l’autre bord de l’eau quand tu es en Alaska!

Quelles sont les conséquences indirectes de tout ça?

Ayant fait signer un contrat à Markov alors que la guérison de son genou allait bien – et ayant remis un plan de conditionnement physique clair à ce dernier – Pierre Gauthier pourrait bénéficier d’une immunité un peu plus longue que prévue.

Ajoutez à ce fait que les entraîneurs sont presque toujours congédiés avant les DG, on peut conclure que Jacques Martin perdra son emploi avant Pierre Gauthier.

Si Geoff Molson était un vieux de la vielle, il pourrait dire bye-bye aux 2 hommes, simultanément, mais il est trop jeune pour le faire et doit garder un homme de hockey qu’il connaît près de lui… J’ai nommé Pierre Gauthier.

Combien de temps demeurera-t-il en poste? Il est trop tôt pour se prononcer. Mais dans le cas de Jacques Martin, les choses pourraient débouler rapidement!

Pierre Gauthier est donc à la recherche d’un défenseur pour remplacer Campoli… Qui était venu remplacer Markov, lui.

Il est méthodique et organisé et si les nouvelles en provenance de la Floride ne suggèrent pas un retour à très courte terme pour Markov, il comblera à nouveau le besoin qu’a l’équipe, à la ligne bleue.

Que sacrifiera-t-il? Tout dépendra des demandes adverses.

Chose certaine, ce gouffre énorme entre le clan Gauthier et le clan Markov (qui aura nécessité l’intervention de Bob Gainey) sera difficile à régler. D’où les fleurs que je lance à El Cloun, qui nous répète depuis quelques jours que Markov n’a plus d’avenir à long terme à Montréal.

Est-ce que El Cloun (dont le nom nous fait drôlement penser au propriétaire de HockeyBuzz) a toujours raison? Non, vraiment pas…

Mais sur celle-là, il a obtenu de bonnes informations.

Par contre, Markov et le Canadien pourraient danser encore plusieurs années ensemble… À condition que le défenseur russe revienne au jeu rapidement.

Mais mon informateur ne semble pas y croire outre mesure… Alors oui, Markov pourrait avoir disputé son dernier match à Montréal. Par contre, puisqu’il est difficilement échangeable, il risque de devoir prouver qu’il est en santé afin de générer un intérêt de la part des autres DG. Et si pour le faire, il devait revenir au jeu et connaître du succès, probablement que la direction du CH s’assiérait avec l’agent de Markov afin de régler les différends entre les 2 parties.

À moins que Markov soit justement en Floride pour obtenir un rapport médical confirmant qu’il est en parfaite santé, donc échangeable… #onspécule

Je me demande si légalement parlant, le Canadien a tenté de faire porter le blâme à Markov… En essayant d’annuler le contrat de ce dernier.

Peu importe, les règles de la LNH sont claires : Un contrat est garanti et Markov sera payé par le Tricolore durant encore un peu moins de 3 ans… À moins d’être échangé, bien sûr.

Avouez que toute histoire explique beaucoup de choses…

Le mutisme de Markov depuis le début du camp d’entraînement… L’embauche de Campoli… L’information qui sort au compte-gouttes, chez le Canadien!

Prolongation :
– Le docteur Andrews a utilisé un tendon de la jambe de Markov pour réparer son genou, la première fois. À la 2e opération, il a utilisé un tendon provenant d’un cadavre. Le taux de réussite d’une opération impliquant un tissu étranger est plus bas que celui impliquant un tissu prélevé ailleurs, sur le patient. Mais lors de la première opération, le docteur Ranger (via RDS) croit que le docteur Andrews n’a pas utilisé un tendon assez fort (ischio-jambier).

– Je m’explique mal les tweets de Renaud Lavoie et Tony Marinaro il y a une dizaine de jours, concernant un retour sur patins imminent, avec ses coéquipiers, pour Markov. Quoique après réflexion, il devient clair que Lavoie et Marinaro ont été feedés par l’organisation, et non le joueur ou l’agent dans ce dossier. Soit le Canadien espérait vraiment de bonnes nouvelles, soit il diffuse de l’info pour calmer les ardeurs, en utilisant de façon volontaire ou non certains journalistes. Imaginez si le Canadien s’attendait véritablement à de bonnes nouvelles… Qu’il en a reçues, mais que le clan Markov lui, a décidé que le retour sur patins allait devoir attendre. #onspéculeencore

– Un préparateur physique avec qui j’ai eu la chance de discuter m’a confié que souvent, les entraîneurs personnels des joueurs de hockey préfèrent donner leurs propres plans à leurs athlètes, plutôt que de suivre ceux fournis par l’équipe. Imaginez si ça a été le cas avec Markov, cet été… Comment ne pas faire porter le blâme au personal trainer de Markov, après tout?

– Ce n’est pas la joie entre Pierre Gauthier et Jacques Martin présentement. Le coach aimerait pouvoir compter sur Markov ou Hamrlik… Mais il ne le peut pas. De plus, il sait que son poste est en jeu. Et qui sera celui qui le congédiera, si ça se produit? Pierre Gauthier.

– La bonne nouvelle, s’il y en a une, c’est que les cap hit de Markov et Gomez peuvent être crédités de la masse salariale de l’équipe. Cependant, puisque le salaire de Markov n’est pas assurable, il doit être déboursé par Geoff Molson et ses associés. Je doute qu’ils aient envie d’investir un autre 5 millions $ par saison pour un joueur qui possède un contrat multi-years.

En terminant, je remercie les 4 personnes qui m’ont envoyé des courriels au sujet de Markov et de sa condition physique depuis le début du mois. Je me répète : Si vous avez de l’info à partager et/ou à me divulguer : info@danslescoulisses.com

Ensemble, nous continuerons de découvrir des vérités jusqu’ici inconnues et bien protégées…

MISE À JOUR – 9:45 – J’ai obtenu la confirmation que présentement, c’est le Canadien qui paye pour le séjour de Markov en Floride.

PLUS DE NOUVELLES