Pierre Gauthier habite au Vermont… et puis? // L’effet Kovalchuk // Éric Perrin de retour à Tampa Bay? // En vrac

Bon matin à tous! Personne ne peut dire qu’il ne se passe rien dans le merveilleux monde du hockey ces jours-ci! Les Nordiques semblent vouloir renaître de leurs cendres, le joyau montréalais est au centre de plusieurs rumeurs et discussions, un certain contrat accordé à un certain attaquant russe risque de modifier la convention collective de la LNH, un DG a menti et habite toujours aux États-Unis… Vraiment, on en a pour notre argent! Quoique ça ne coûte pas grand-chose encore…

PIERRE GAUTHIER HABITE AU VERMONT… ET PUIS?
Martin Leclerc, ce journaliste de RueFrontenac qui attend toujours la résolution du conflit entre le Journal de Montréal et Quebecor, a publié hier un article très intéressant. Je tiens d’abord et avant tout à le féliciter car il a su demeurer dans l’aspect public d’une nouvelle touchant à la fois la vie privée et la vie publique d’une personne.

S’il ne parvient pas à signer pas Carey Price rapidement,
Pierre Gauthier serait-il déjà sur un siège éjectable?

Vous savez tous que je parle de l’article rapportant que Pierre Gauthier, le DG du Canadien, vit au Vermont. Entre vous et moi, qu’un dirigeant de compagnie québécoise vive au sud de la frontière me passe 6 pieds par-dessus la tête, pour reprendre l’expression populaire. Par contre, ce qui me chicote, c’est ceci :

1. Le 6 février dernier, lorsqu’il a accepté de remplacer Bob Gainey à titre de directeur général, Pierre Gauthier avait alors affirmé qu’il déménagerait à Montréal, question d’être plus près de ses collègues et de son équipe. Je me suis renseigné et Pierre Gauthier passe la plupart de son temps à Montréal… Bien sûr, il dira à tout l’monde qu’il ne franchit pas la limite des 183 jours qui lui obligerait à se déclarer canadien, au point de vue fiscal. Donc, il est souvent à Montréal, OK, mais soit il l’est plus que 183 jours par année, et « joue » avec les lois fiscales, soit il l’est 182 jours ou moins… et a préféré laisser sa femme et ses enfants en sols américains.

2. Voilà donc le 2e point qui me chicotte. Lorsque, dans ses fonctions de DG, il devra tenter de convaincre un agent libre de signer à Montréal (quoique avec les contrats de 5 ans accordés à nos 4 plus « gros » attaquants, ce ne sera peut-être pas pour demain matin), que va-t-il lui dire? Montréal est une ville fabuleuse? L’énorme taux d’imposition n’est pas un obstacle? Vos enfants adoreront la vie urbaine montréalaise? Les écoles, la langue, les soins de santé… tout ça, c’est merveilleux pour un américains qui parlent strictement anglais? Come on! C’est comme un végétarien qui tente de te vendre un steak, ça paraît dans ses yeux qu’il n’est pas sincère!

3. Finalement, et là, ce n’est pas du tout rationnel ou logique, mais il me semble qu’en tant que DG non pas d’une compagnie montréalaise, québécoise et canadienne, mais du CANADIEN DE MONTRÉAL, il se doit d’être proche du peuple d’ici. Quoique, le Vermont, ce n’est pas si loin que ça… Rappelez-vous quand je vous disais qu’à talent égal, Pierre Gauthier n’allait pas préférer le québécois, mais bien l’anglophone ou l’allophone. Pierre Gauthier n’a que le nom de québécois, rien d’autre! Toutes ses années passées en sol américain, avec une femme anglophone, seront venues à bout de sa fibre d’ici.

Maintenant qu’on le sait, on peut passer à autre chose. L’important, c’est de le savoir, d’en être conscient… et que Pierre Gauthier agisse en conséquence. Qu’il ne tente pas de nous faire croire le contraire!

L’EFFET KOVALCHUK SUR LA CONVENTION COLLECTIVE
La LNH a annoncé hier qu’elle avait besoin de 48 heures supplémentaires pour prendre une décision éclairée, dans le dossier d’Ilya Kovalchuk. Ne soyez pas surpris si ce délai est encore une fois expiré! Aux dernières nouvelles, la LNH aurait proposé à l’Association des Joueurs d’exclure les années où le joueur a 40 ans et plus du calcul du cap hit de ce joueur. De plus, elle voudrait aussi que les 5 années les plus payantes pour ledit joueur aient plus d’impact sur le calcul de ce même cap hit. Est-ce que l’Association des Joueurs acceptera ces propositions? Probablement, puisque personne ne veut voir quitter Kovalchuk pour la KHL et surtout, ainsi, les contrats de Luongo et Hossa seraient validés une fois pour toute. Pour faire suite à cela, Dumping m’a rapporté que les contrats de Zetterberg, Pronger et Savard n’étaient plus sous enquête, du moins, qu’ils ne représentaient plus un enjeu pour la LNH.

Saviez-vous que les Devils pouvaient théoriquement se voir remettre une amende de 5 millions $ pour avoir tenter de détourner un règlement de la convention collective?

Et juste comme ça… Vous imaginez la cohue que provoquerait la réouverture des contrats de Hossa, Luongo… et le départ de Kovalchuk pour la KHL? Voilà pourquoi je suis persuadé que tout va se régler, dans la paix et l’harmonie… du tout, en apparence!

ÉRIC PERRIN DE RETOUR À TAMPA BAY?
Coup de balai m’a envoyé ceci par courriel ce matin :

« Martin St-Louis aurait convaincu Steve Yzerman d’offrir une invitation à Éric Perrin. Ce dernier aurait accepté et se présenterait au prochain camp d’entraînement du Lightning. On sait que Perrin et St-Louis sont de très bons amis, tout comme Lecavalier et Gagné. Imagine l’ambiance qui règnera si Guy Boucher réussit à faire gagner cette équipe. » 

Ces 2 petits joueurs connaîtront-ils du succès ensemble à nouveau?

EN VRAC
– Hier, nous rapportions qu’un nouvel acheteur s’était pointé le bout du nez dans le dossier des Coyotes de Phoenix. Eh bien, on apprend ce matin, sur ESPN, qu’il s’agit de Matthew Hulsizer, le PDG de PEAK6 Investments. Hulsizer aurait formé un groupe d’acheteurs qui, selon plusieurs, représente le dernier espoir de conserver la concession des Coyotes à Phoenix. On en saura plus dans les prochains jours.

– Les Sharks pourraient être tentés d’échanger Thomas Gress, leur 3e gardien, après Antti Niemi et Antero Nittymaki. À suivre!

– Comme nous l’annoncions en primeur lundi, Kirk Maltby disputera une autre saison avec les Red Wings. Son salaire de 550 000 $ propulse les Red Wings au-dessus du plafond salarial (475 000 $) mais ce n’est pas inquiétant, selon Ken Holland.

– Selon Coup de balai, Owen Nolan évoluera pour une équipe de la côte ouest américaine… ou il restera chez lui!

– Louis Domingue, Mirko Hoefflin et Ryan Bourque, les 3 joueurs des Remparts repêchés par un club de la LNH, ne participeront pas au dernier match préparatoire de l’équipe demain.

– Surveillez les Capitals, ils annonceront quelque chose aujourd’hui ou demain! Fleischmann, Bélanger? Un nouveau défenseur? Probablement un mélange de tout ça…

– Bienvenue à Danny Maciocia, l’ancien entraîneur-chef des Eskimos d’Edmonton, qui vient d’être nommé coordonnateur offensif chez le Phénix du Collège-Grasset. Ah… les collèges privés…

En terminant, je souhaite de tout cœur que la prochaine opération que devra subir Jacques Demers sera un succès. Il doit retourner sous le bistouri bientôt. Bon courage, Jacques.

Pour commenter cet article ou pour suivre les mises à jour qui pourraient y être apportées, je vous invite à visiter la section « Les Oreilles de DLC » sur le forum, via le lien suivant : http://www.danslescoulisses.com/forum/viewforum.php?f=21

PLUS DE NOUVELLES