Le facteur Y

Francis, un lecteur du site, m’a envoyé par courriel un texte qu’il avait rédigé concernant la futur amphithéâtre à Québec! Je l’ai trouvé très bon! J’ai donc décidé de corriger quelques trucs ici et là… Et vous le proposer! Bonne lecture!

Le facteur Y
Je ne suis pas un politicien d’expérience… Ni un sportif élite… Ni même un dirigeant qui risque de l’argent présentement avec tout le dossier du futur (ou non) amphithéâtre dans la ville de Québec. Non! Je ne suis qu’un homme de plus qui essaie de suivre tant bien que mal toute cette histoire d’amphithéâtre. Je croyais pour me reposer de la politique, après les plus récentes élections, mais voilà qu’il faut essayer de comprendre tout ce qui se passe à travers ce dossier qui devient de plus en plus épineux à Québec (et au Québec). J’aimerais être clair dès le départ, je suis pour la construction de l’aréna et j’espère le retour d’une équipe de la LNH à Québec. Mais ne vous méprenez pas! J’adore voir tous ces gens prendre le temps de se poser des questions, de se demander si on n’est pas en train de faire n’importe quoi sans pour autant y réfléchir tout simplement parce qu’on parle de notre sport national… De notre religion… J’ai nommé le hockey!



Peut-être que je pense ainsi car je suis plus près de Montréal que de Québec…
Peut-être que malgré ma passion pour mon sport, je n’ai pas le gout d’entendre parler d’un  »nouveau Stade Olympique » pendant 25 ans…
Mais peut-être aussi est-ce simplement parce que j’aime ça voir qu’enfin, on s’en pose, des questions!

J’aimerais tellement apporter une solide argumentation aux juristes, politiciens ou n’importe quels experts qui travaillent sur le dossier pour leur expliquer le Facteur Y. Voyez-vous, les gens en place ont le projet entre les mains et avec les faits qu’ils possèdent, prendront une décision. Mais pour prendre une bonne décision, on doit connaitre les faits.

Où est-ce que je veux en venir?

Si lorsque l’on pèse les pour et les contres de toutes cette histoire, on ne tient pas compte de toute la  »foire » qui s’en suivrait partout dans la province, lors du retour d’une équipe à Québec, les débats qui ont lieu présentement s’éloigneraient de leur but.

Il ne faut pas perdre l’aspect RASSEMBLEUR du projet. Il ne faut pas oublier les VRAIES RETOMBÉES.

En se battant pour le retour d’un sport qui fait partie intégrante de notre culture, de notre identité Québécoise, cela implique – aussi futile que cela puisse paraître pour certains – nous nous battons pour mettre à terme un projet de société possible, faisable… Mais surtout beaucoup plus intéressant qu’une simple reconstruction d’une partie de l’autoroute 20!

C’est sûr que si on voit cela comme 21 bébés gâtés vedette de plus affiliés à PKP… On ira pas bien loin! Mais si on voit ça comme une réalisation commune et appréciée d’une grande partie de la population, c’est autre chose!

Il ne faut pas mélanger les dossiers de gestion et de construction de l’aréna… Même si l’un ne va pas sans l’autre! Il ne faut jamais oublier que c’est le numéro de PKP que Bettman a dans son portable, pas celui de Khadir, de De Belleval ou autre…

Pour moi c’est ça, le Facteur Y. C’est cette petite teinte d’amour et de fierté pour les Québécois qui se cache derrière l’équipe de hockey qui, je l’espère, sera bien interprétée  par tout ce beau monde!

Oui c’est bon de se poser les bonnes questions, mais toujours faut-il connaitre les faits pour trouver les bonnes réponses!

Et le facteur Y est un fait. La génération Y n’a pas de projet commun, outre le partage d’un vidéo cocasse sur Facebook!

Peut-être est-ce parce que l’on manque d’ambition et de rêve au Québec…
Peut-être est-ce que la démocratie a ses limites, en empêchant (parlez-en au visionnaire qui a désigné le futur CHUM) les gros projets de se mettre en branle…
Peut-être aussi que dans le fond, certains gens mal intentionnés tente de satisfaire notre soif sportive avec Lance et Compte et Les Boys 57.
Peut-être que je me pose trop (ou pas assez) de questions, dans le fond…

Chose certaine, j’aimerais voir les Panthers ou les Islanders déménager à Québec, dans quelques mois! Je dépenserais une bonne partie de mon argent de poche pour aller encourager cette équipe qui représentera bien plus que 23 paires de jambes, une rondelle et un logo…

PLUS DE NOUVELLES