SLBAM : Un beau retour pour P.K. Subban à Montréal

Salut la gang, une autre grosse semaine dans le monde du hockey, mais une plus petite au niveau des questions. Ce qui est correct avec moi puisque normalement, j’écris mon article le samedi et ce samedi, je suis en mode préparation pour notre match contre la 3e position au classement (nous sommes 2e) et aussi, on est en train de magasiner, depuis ce matin, une nouvelle laveuse et sécheuse.

Enfin, je vais pouvoir jouer au Xbox le soir sans entendre la laveuse ou sécheuse fonctionner en bas dans la salle d’eau.

Bon, je ne sais pas pour vous, mais moi, j’ai vu cela lorsque je revenais à la maison et j’ai eu la chair de poule. À quel point Subban est un naturel, pas de texte, rien! Comment le tout se termine avec son discours sur le fait de porter le chandail du CH et le triple low five avec Price. J’étais sans mot.

Je suis bien content pour Subban, il le mérite. Il était malheureusement soit en avance sur son temps, ou, les gens en place n’étaient pas les bonnes personnes pour lui (old school). De ce que je vois, plusieurs gens ont des anecdotes ou photos avec Subban. Il était si généreux. La seule chose que je trouve dommage présentement est qu’on parle qu’il était un gars peut-être un peu trop joyeux et non à quel point il était bon sur la glace et faisait lever le Centre Bell à lui seul lorsqu’il touchait la glace.

Mon anecdote de mon côté est, si ma mémoire est bonne, lors de sa 3e saison avec le CH. Je travaillais pour le Canadien de Montréal avec son École de Hockey à Brossard et chaque jour, on recevait un joueur du CH qui venait faire les exercices avec les joueurs.

Évidement, lorsque Subban est arrivé sur la glace, il y a eu une explosion sur la glace et impossible de calmer les joueurs. Non seulement ça, lorsque le moment était venu pour lui de quitter la glace, juste avant de débarquer, il a lancé son bâton par en arrière sur la glace. Qu’est-ce qui est arrivé? Les 40 jeunes sur la glace ont sprinté pour aller sauter sur le bâton et pouvoir l’avoir.

Pour ma part, pendant les exercices, j’étais dans mon coin de patinoire et Subban était dans le coin opposé. Pour sa part, sans même forcer, il était capable (à travers les jeunes) de me faire une « saucer pass » de 200 pieds, directement sur ma palette comme si de rien n’était et en plus, en étant arrêté. Il me demandait de faire pareil, mais je lui disais que je ne voulais pas, car il y avait des jeunes, mais en vrai, je ne suis pas capable de la faire sur 200 pieds comme lui.

Bref, bon retour P.K. et en espérant te revoir dans l’organisation du CH dans un rôle différent.

Combien de gens parmi vous vont voir une fois de temps en temps la pratique du Canadiens de Montréal? Par le passé, quand j’étais à temps plein à Bromont, je prenais le temps d’aller voir sur une base régulière, les pratiques du Canadien étant à leur centre d’entraînement à Brossard.

Depuis plus de 8 ans, il est un peu difficile pour moi, en étant en Russie ou à Winnipeg ou ailleurs. La semaine dernière, j’ai pris le temps avant d’aller à l’université, de m’arrêter au centre et de regarder comme un vrai spectateur la pratique du Canadien. Mais je dois avouer qu’après 2 minutes, j’avais déjà mon iPhone dans les mains en train de filmer les pratiques pour ma banque personnelle et aussi, pouvoir le partager avec d’autres entraîneurs.

Si vous cliquez sur le lien Twitter, vous allez pouvoir voir tous les exercices lors de la pratique et aussi, le temps libre en fin de pratique. Une chose qui me fascine à chaque fois, et ce, depuis toujours (même chose lorsque j’étais en KHL). C’est d’être critique envers les joueurs de second plan.

Loin de là de dire qu’un Dadonov ou Armia devrait jouer sur la première ligne en passant. Mais seulement que tu le vois, une fois en pratique avec les autres, à quel point ils ont du talent et le pourquoi que les joueurs sont rendus dans la LNH.

L’autre chose qui me fascine (et si vous avez la chance d’y aller et de pouvoir comparer) : regardez les petits détails que les joueurs font, comparativement par exemple à la LAH. Les « lifts stick », le positionnement du corps dans les batailles, le positionnement des mains et j’en passe.

Bref, je risque de me créer un rendez-vous une fois par semaine, voire une fois aux deux semaines et continuer à aller voir leur pratique et me donner des idées de drill.

Présentement, il n’y a pas grand vétéran que si tu laisses aller, ça affecterait la chambre. Donc je crois qu’une liquidation serait de mise et tu repars le tout à neuf. Malheureusement les expériences de Dadonov (j’avais beaucoup d’espoirs) ainsi que Hoffman, Armia, Drouin et j’en passe. Du lot, seuls Armia et Hoffman ont encore un contrat l’an prochain.

Oui ils sont appréciés, mais ce n’est pas suffisant et il ne traine aucunement l’équipe même que la plupart du temps, il devient nuisible et enlève la place à quelqu’un de moins talentueux, mais qui mérite un rappel.

Pour le Canadien, avec tout le monde en place, il n’y a pas de place pour Joël en ce moment. Pour Laval, un peu le même principe. Est-ce qu’il pourrait se voir offrir un poste de conseiller? Peut-être que oui, peut-être que non.

Il ne faut pas oublier qu’il est encore sous contrat dans la LAH, alors tu ne veux pas nécessairement juste devenir conseiller lorsque tu as encore la passion pour coacher, en plus d’être analyste à TVA Sports. Est-ce qu’un retour au niveau de la LHJMQ dans un gros marché pourrait être une solution pour lui? La question se pose.

Maintenant, il faut savoir aussi, nous avons beau tous aimé Joël, sa façon de vulgariser ses mots et tout. Mais comprenez-moi ici, je ne dis pas que le personnel hockey en place n’aime pas Joël.

Mais il est possible aussi que les gens en place avec le Canadiens ou le Rocket ne se voient pas entrainer avec Joël non plus. Mais il est certain qu’il sera de retour derrière un banc bientôt s’il le veut. Il serait encore à San Diego si ce n’était pas du changement de DG.

Ici, nous pouvons voir une superbe comparaison entre les 2 joueurs et aussi, une belle projection. Malheureusement, ceci n’explique pas le contrat en KHL et la politique actuelle qui entoure la Russie.

Dans un monde idéal où tout est normal, Michkov sortirait 2e, au plus tard 3e. La réalité d’aujourd’hui fait qu’il risque de glisser. Glisser pas à cause qu’il n’est pas bon. Il faut savoir faire la différence.

J’ai jasé dans l’article ici qu’entre 15 et 25, je le prendrais en sortant des stats. Je dois avouer que présentement, il joue du gros hockey avec Sochi, mais malgré cela, son talent reste le même et la projection reste la même. Je trouvais la comparaison vraiment intéressante et j’ai bien hâte de voir où il sortira à Nashville.

Je suis le premier curieux et tant mieux s’il sort tôt, tant mieux pour le kid. Il est rendu à 6 points en 10 parties depuis son arrivée à Sochi. Signe qu’un changement d’air était nécessaire pour lui. La question qu’on pourrait se poser est, est-ce qu’il voudra retourner avec son ancienne équipe?

J’en parle dans mon article ici.

Prolongation

Si vous avez manqué mon analyse sur équipe Canada lors du championnat junior, vous pouvez le voir ici. Si vous n’êtes pas encore membre, envoyez-moi un message.

Après la pratique du Canadien en vidéo, voyez ici en vidéo une pratique que j’ai mise sur papier du Wild du Minnesota l’an dernier avant la Classique hivernale. Même chose pour la pratique et la voir, si vous n’êtes pas membre ou aimeriez l’avoir dans votre ordinateur, seulement à me faire signe

Bonne semaine à tous et ne vous gênez pas pour venir me questionner sur les autres équipes de la LNH, car je regarde pratiquement toutes les équipes et pratiquement pas le Canadien. Venez me suivre sur les réseaux sociaux @Mitch_Giguere.

PLUS DE NOUVELLES