Saison réussie pour les espoirs du CH dans la LHJMQ

La saison régulière de la LHJMQ s’est officiellement conclue aujourd’hui. Voici donc les affrontements auxquels nous aurons droit en séries:

Lors du repêchage en juin dernier, le Tricolore avait sélectionné quatre joueurs évoluant dans le circuit Courteau, ce qui représentait le total le plus élevé depuis 2013.

Pour l’instant, on peut dire que le pari rapporte puisque ces quatre joueurs ont connu d’excellentes saisons. Certains d’entre eux ont même surpassé les attentes qui avaient été placées envers eux.

Trois espoirs du Canadien ont terminé parmi les 12 premiers pointeurs de la ligue. C’est beau à voir. 

https://twitter.com/BWildeMTL/status/1520879694891171846

C’est aussi la première fois en 22 ans que deux jeunes appartenant à Montréal récoltent 100 points dans cette ligue.

https://twitter.com/mndamico/status/1520883258946379776

Voici un survol rapide de ce qu’ils ont accompli en 2021-2022.

4. William Trudeau – Défenseur gaucher – 19 ans

Avec sa récolte de 44 points, le joueur des Islanders de Charlottetown a connu une bonne année en terminant au 14e rang des pointeurs chez les défenseurs à travers la ligue . Le 113e choix devra probablement augmenter son niveau de jeu d’un cran s’il souhaite être signé par Montréal.

Heureusement pour lui, les deux partis n’ont pas à s’entendre avant le 1er juin 2023. Il aura donc la saison prochaine pour prouver à l’organisation ce qu’il est capable de faire.

3. Xavier Simoneau – Centre – 20 ans

Simoneau est-il le prochain Rafaël Harvey-Pinard?

Les deux joueurs ont des profils très similaires. Ils sont tous les deux de plus petite stature et ont été ignorés à leurs deux premières années d’admissibilité au repêchage de la LNH.

Dans les deux cas, le Canadien a pris une chance lors des rondes tardives sur des joueurs hargneux âgés de 20 ans.

https://twitter.com/grantmccagg/status/1452620393420840961

Simoneau présente même de meilleures statistiques dans la LHJMQ que RHP.

Il a très bien terminé la saison et compte tenu de son âge (bientôt 21 ans), il pourrait aider le Rocket dès maintenant.

https://twitter.com/grantmccagg/status/1520879445086810112

Mais est-ce que tout cela aura été assez pour convaincre l’état-major de lui donner une chance chez les professionnels? Sa signature deviendrait une preuve additionnelle d’un possible changement dans la philosophie de l’organisation.

 2. Riley Kidney – Centre – 19 ans

Dans l’ombre de Joshua Roy, Kidney a lui aussi connu une saison exceptionnelle. Avec une récolte de 100 points, il termine l’année au septième rang des pointeurs de la LHJMQ. Ses 70 aides lui confèrent même le premier rang dans la ligue pour cette catégorie.

Il a aussi été de loin le joueur le plus dominant de son équipe.

À moins d’une surprise de taille, cet excellent fabriquant de jeu retournera avec le Titan l’an prochain. Cela lui permettra de dominer pour encore une saison et peut-être même de se tailler un poste avec le Canada au prochain championnat mondial junior.

1. Joshua Roy – Ailier Gauche – 18 ans 

Finissons maintenant avec celui qui a surpris tout le monde cette année.

Mon collègue Jérémie Lussier vient de publier un excellent article sur les exploits de celui qui a terminé au premier rang des pointeurs de la LHJMQ cette année.

Voici quelques faits supplémentaires qui rajoutent à ses exploits:

Il est le premier espoir du Tricolore depuis Mike Ribeiro à remporter le trophée Jean-Béliveau, remis au premier pointeur de la ligue.

Outre Ribeiro, les seuls autres joueurs repêchés par Montréal ayant accompli cela sont Patrick Lebeau, Ron Carter, Normand Dupont et Guy Lafleur.

Et il faut garder en tête que Roy a accompli cela à l’âge de 18 ans, alors que c’est normalement des joueurs de 20 ans qui le font.

Roy n’aura pas le droit de jouer dans la Ligue américaine la saison prochaine. Il devra donc retourner à Sherbrooke et évoluer dans une ligue où il a déjà outrageusement dominé.

Mais son développement pourrait être bonifié s’il parvient à disputer quelques matchs avec le Tricolore à l’automne et à se tailler un poste avec Équipe Canada.

Roy a déjà paraphé un contrat avec le Canadien, mais Montréal n’a pas d’urgence à signer les autres avant 2023. Ils bénéficieront donc tous d’une année supplémentaire pour se développer.

C’est très excitant de voir quatre jeunes aussi prometteurs qui évoluent dans la LHJMQ.

Ce repêchage de 2021 pourrait peut-être même inciter la nouvelle administration à repêcher souvent au Québec…

En rafale

– Les probabilités pour la loterie du 10 mai ont été annoncées officiellement.

– Le dernier match de la saison régulière dans la LNH avait lieu cet après-midi.

– Et de neuf pour les Yankees!

– Golden State remporte de justesse le premier match de la série.

– John Rahm gagne l’Omnium du Mexique.

PLUS DE NOUVELLES