Objectif séries 2023? Martin St-Louis refuse de s’avancer (pour l’instant)

Martin St-Louis a rencontré les médias ce matin, quelques minutes après que son nouveau contrat à titre d’entraîneur-chef des Canadiens de Montréal (trois ans) ait été annoncé.

Qu’est-ce que je retiens de ce point de presse virtuel?

1. Lorsqu’on lui a demandé s’il avait reçu d’autres offres, St-Louis a répondu que l’équipe Bantam de son gars était intéressée à le ravoir, hehe.

2. Martin St-Louis a refusé de dire quel allait être son nouveau salaire annuel.

3. St-Louis est conscient que son équipe est en retard sur les quatre formations toujours en vie dans la LNH, mais il avoue que le Canadien n’est pas la seule équipe à être en retard : 27 autres équipes le sont aussi, hehe.

St-Louis est toutefois conscient qu’il y a plusieurs équipes devant le Canadien parmi les 28 formations actuellement en vacances. Après tout, le CH a terminé la saison au 32e et dernier rang de la ligue. Sa stratégie pour la suite? Les rattraper une par une, au cours des trois prochaines années. Mais il ne croit pas que son équipe soit la pire de toute la LNH…

Est-il réaliste de rêver aux séries dès l’an prochain? Selon St-Louis, l’objectif premier lors du camp d’entraînement, c’est toujours de faire les séries… mais il souhaite attendre de voir à quoi ressemblera son équipe après le repêchage, l’ouverture du marché des joueurs autonomes et les transactions complétées par la direction avant de dire si cet objectif est réaliste ou non pour 2023. Il le dira peut-être en septembre, lorsque le camp s’ouvrira…

St-Louis a rappelé qu’avec le plafond salarial, les défis étaient encore plus importants.


4. La chose la plus importante aux yeux de l’entraîneur des Habs est la suivante : solidifier la culture de l’organisation. Il est heureux de ne pas avoir à recommencer à zéro, autant au niveau de la culture et de ses concepts de jeu.

5. Martin St-Louis avait l’air moins enjoué, surtout au début de son point de presse. Par moments, il me faisait penser au Martin St-Louis qui n’était pas très généreux avec les journalistes durant sa carrière, hehe. A-t-il simplement la tête aux vacances? Ça se comprendrait…

6. Le Canadien devrait disputer huit matchs préparatoires si l’on se fie à ce que St-Louis a confié lors d’une de ses réponses.

7. Martin St-Louis ne sait toujours pas si Carey Price sera en mesure de jouer – et si oui, à quelle fréquence – en 2022-23. Par contre, St-Louis se préparera pour le camp sans se soucier des joueurs qui seront là ou non. Il laisse ça à Kent Hughes et Jeff Gorton…

8. St-Louis n’a pas l’intention, pour l’instant, de remercier l’un de ses adjoints. Par contre, il ne peut pas confirmer que les trois adjoints seront de retour et il a ouvert la porte à (au moins) une embauche supplémentaire.

9. MSL a confié qu’il ne fallait pas tenter de corriger trop de choses en même temps. Une chose à la fois, un thème à la fois…


10. Martin St-Louis est heureux de voir des ressources supplémentaires être mises en place pour l’aider dans sa job et pour soutenir les joueurs.

11. St-Louis savait qu’il allait signer un nouveau contrat avant la mi-juillet. Il fallait seulement attendre le bon timing.

12. L’entraîneur des Canadiens n’est pas prêt (encore?) à sacrifier le développement à long terme pour gagner à court terme.

13. On a senti toute la fierté de coacher le Canadien de Montréal de Martin St-Louis tout au long de son entrevue. Ça fait du bien!

14. La direction du Canadien demande souvent à Martin St-Louis son opinion et/ou son évaluation sur certains joueurs qui n’appartiennent pas à l’organisation. Même si ça ne fait pas partie de sa job à la base…

À noter qu’il était spécial de voir les deux chandails de Martin St-Louis sur le mur derrière… alors que ces deux équipes s’affronteront ce soir dans l’ouverture de la série Finale de l’Est dans la LNH.

En rafale

– Allan Walsh a encore une fois tiré à boulets rouges sur Gary Bettman, cette fois en lien avec le but accordé à Cale Makar hier soir.

– Le « non hors-jeu » de Makar bien expliqué par notre chroniqueur Ron MacLean.

Combine : chaque entrevue doit être différente.

– Est-ce que Darcy Kuemper sera en mesure de jouer demain soir?

– 1,1 million $!

– C’était la fête dans le vestiaire des Islanders de Charlottetown après leur victoire face au Phoenix.

– Autre victoire à domicile pour l’Alliance.

PLUS DE NOUVELLES