Une décision controversée aura coûté le 1er match aux Oilers

Je l’ai répété à plusieurs reprises, autant à l’audio qu’à l’écrit : j’ai de la misère à miser contre la puissance de l’Avalanche. Et j’en aurai jusqu’à la fin des séries.

Jusqu’à preuve du contraire, 2022, c’est l’année de MacKinnon, Makar et l’Avalanche. Je veux (et je vois) un nouveau champion de la Coupe Stanley dans ma boule de cristal mon écran d’ordi fraîchement nettoyé.

Hier, ceux et celles qui ont misé contre l’Avalanche ont perdu quelques dollars. Et ils sont probablement de mauvaise humeur ce matin. Courte nuit, controverse liée aux arbitres et défaite des Oilers…

Qu’est-ce que je retiens de ce premier match ayant pour but, rappelons-le, de couronner le récipiendaire du trophée Clarence-Campbell…. qui succédera au Canadien de Montréal? #ChampionsDeLOuest

1. Il s’est marqué 14 buts dans le match, une victoire de 8 à 6 de l’Avalanche. C’est à peine un de moins que lors du premier match entre les Flames et les Oilers. Par contre, les Oilers ont remporté leurs quatre matchs suite à leur défaite de 9 à 6 face aux Flames. Seront-ils en mesure de faire la même chose face aux Avs?

2. Cale Makar (2 buts et 1 passe), Connor McDavid (1 but et 2 passes), Ryan Nugent-Hopkins (1 but et 1 passe), Evander Kane (1 but et 1 passe), Leon Draisaitl (2 passes), Devon Toews (2 passes), Mikko Rantanen (1 but et 1 passe), Gabriel Landeskog (1 but et1 passe), J.T. Compher (2 buts) et Nathan MacKinnon (1 but et 1 passe) ont tous récolté plus d’un point.

Seuls Valeri Nichushkin et Darren Helm n’ont pas obtenu un seul point chez les 12 attaquants de l’Avalanche.


3. Comment ne pas revenir sur LA controverse de la soirée? Alors que c’était 2 à 2 en fin de première, Makar a pénétré en zone adverse avant que Nichushkin en soit sorti, avant d’inscrire son premier but du match.

Jay Woodcroft a bien évidemment challengé la décision… mais il a perdu. L’explication de la LNH : Makar n’a pas touché au disque avant que Nichushkin soit sorti de la zone des Oilers. Il n’y a donc pas de hors jeu… et il y a donc but.

OK, je comprends le pourquoi de cette décision… mais Makar n’est-il pas en contrôle de la rondelle même s’il n’y touche pas? Tout le monde aurait compris si les arbitres avaient annulé le but… mais là, la LNH se voit encore une fois questionnée de partout. Surtout que le match s’est probablement joué là…

Au lieu de revenir à une marque égale de 2 à 2, les Oilers tiraient de l’arrière 2 – 3, puis ils ont accordé un quatrième but sur l’avantage numérique obtenu suite au coach’s challenge perdu de Jay Woodcroft.

Est-ce que le pays de chacune des deux équipes a eu un rôle à jouer dans tout ça? J’ose croire que non. #Canada #ÉtatsUnis

4. Cale Makar est juste trop fort, peu importe la controverse soulevée par son premier but hier soir.

5. On était en droit de s’attendre à une série offensive durant laquelle les gardiens ne seront pas à l’honneur… mais qui aurait pu prédire que le match #1 allait se terminer avec les deux gardiens substituts (déjà) devant le filet? Mike Smith a été remplacé par Mikko Koskinen à la 27e minute, alors que Darcy Kuemper (blessé au haut du corps) a cédé sa place à Pavel Francouz une minute plus tard. Koskinen (.952, un but en 32:07) a été le meilleur des quatre cerbères hier soir.


6. Si Darcy Kuemper est blessé sérieusement et qu’il doit rater quelques matchs, est-ce que l’Avalanche saura répondre aux attaques de McDavid, Kane, Draisaitl et les Oilers? Dire que l’Avalanche et les Blackhawks ont discuté de Marc-André Fleury avant le deadline…

7. Le Canadien n’aurait pas été de niveau hier soir. Il aurait mangé une solide rince/volée, subissant une leçon en règle.

8. Artturi Lehkonen a récolté une mention d’aide dans la victoire. Saura-t-il marquer un but aussi important que l’an dernier (le 24 juin au Centre Bell face à Vegas)? Peu importe… il semble filer le parfait bonheur et j’aime ça.

9. L’Avalanche a eu chaud en fin de match. Alors que Denver menait 7 à 3, les Oilers ont inscrit trois buts sans riposte en fin de deuxième et en troisième. Le but dans un filet désert de Gabriel Landeskog (que j’ai regardé d’un œil en combattant Morphée) est toutefois venu confirmer la victoire de l’Avalanche.


10. L’équipe qui souhaitera remporter cette série devra assurément refermer le jeu et resserrer sa défensive.

11. Seulement deux des 14 buts ont été inscrits en power play. Un but par équipe…

12. Une chance qu’il n’y a pas de canon dans l’aréna des Avs…

13. Evander Kane a inscrit son 13e but en autant de rencontres éliminatoires… et son agent Dan Milstein sait que son client risque de toucher le gros lot au casino dans la LNH l’été prochain. Même avec son passé et sa réputation?

Cette série entre les Oilers et l’Avalanche se poursuivra demain au Colorado. Où est-ce que je signe pour m’assurer d’avoir un septième match dans cette série?

Ce soir, on aura droit au premier match entre le Lightning (reposé) et les Rangers (qui viennent de remporter un match #7) à New York. Qui remportera ce match #1?

On est en droit de s’attendre à une rencontre beaucoup moins ouverte/offensive qu’hier soir. Les deux gardiens de but en action sont ou seront des récipiendaires du trophée Vézina.

En rafale

– On peut le comprendre.

– Vrai.

– Difficile de les contredire sur celle-là. Surtout si ces hockeyeurs n’ont pas subi de conséquences suite à leurs gestes.

– Presque tous les Canadiens Finlandais ont regardé la finale des championnats mondiaux.

– Qui est Logan Cooley? [TSLH]

PLUS DE NOUVELLES