Le Canadien rencontrera le fils de Kent Hughes aujourd’hui à Buffalo

C’est la semaine du combine à Buffalo. 96 des meilleurs espoirs en vue du prochain repêchage amateur de la LNH sont réunis dans la ville des bons voisins pour des examens médicaux, des tests physiques et des entrevues officielles avec les différentes équipes de la LNH. 63 attaquants, 30 défenseurs et trois gardiens de but sont donc à Buffalo présentement…

Le combine s’est ouvert lundi et se terminera officiellement samedi. Il s’agit d’un premier combine depuis 2019, alors que les éditions 2020 et 2021 ont été annulées en raison de la COVID-19.

Pour plusieurs dirigeants, les entrevues individuelles officielles (et non-officielles) sont ce qui a/aura le plus d’importance cette semaine.

Rappelons que la direction a soupé avec Shane Wright lundi, qu’elle a rencontré officiellement Logan Cooley hier, qu’elle rencontrera officiellement Wright aujourd’hui et qu’elle soupera avec Cooley demain soir. Toujours rien sur Juraj Slafkovsky, qui est peut-être arrivé d’Europe un peu après les autres, suite aux championnats du monde.

Ai-je besoin de vous rappeler que le Canadien possède 14 choix en vue de ce repêchage, dont le tout premier? Et que le repêchage aura lieu à Montréal les 7 et 8 juillet prochains?

Ce matin, Guillaume Lefrançois a publié une information intéressante : la direction du Canadien fera partie des 26 équipes qui rencontreront Jack Hughes cette semaine. Pas le Jack Hughes des Devils, mais bien le fils de Kent Hughes…

Cette rencontre officielle d’une quinzaine de minutes entre le CH et Jack Hughes aura lieu aujourd’hui.

Hughes est un joueur de centre de 6’0, 165 livres et 18 ans. Il évoluait aux côtés de Jordan Harris, Jayden Struble et Ryan St-Louis cette saison à l’Université Northeastern.

La plupart des experts le voient sortir en fin de première ronde ou au deuxième tour.

(Crédit: EliteProspects)

Hughes a glissé sur plusieurs listes suite à sa deuxième moitié de saison.

Le Canadien parlera au 26e et au 33e rangs, de même qu’en fin de deuxième ronde si les Oilers sont éliminés par l’Avalanche.

Kent Hughes a confié aux journalistes qu’il n’allait pas repêcher son fils au tout premier rang après avoir remporté la loterie… mais pourrait-il le sélectionner avec l’un de ses autres choix? Si Hughes est le premier sur la liste du CH rendu là, tout est possible…

À noter que selon Lefrançois, le jeune Hughes – un fan des Bruins et de Patrice Bergeron soit dit en passant – pourrait devoir rencontrer des employés de Kent Hughes, et non son père directement. Ils se connaissent déjà très bien, mettons…

« S’ils ont l’occasion de me repêcher, c’est important que le personnel sache quel genre de personne je suis, pas seulement quel type de joueur je suis […] Ça ne me dérangerait pas d’être repêché par Montréal. Je sais que mon père ne me traiterait pas différemment des autres. Ce serait juste une source de motivation de plus pour prouver aux gens que je n’ai pas seulement été repêché parce que c’est mon père. » – Jack Hughes, tel que rapporté par La Presse

Puisque c’est Martin Lapointe et Nick Bobrov qui décideront qui repêcher, et non Kent Hughes et Jeff Gorton, on peut comprendre tout ça.

Rappelons qu’Adam Lowry a joué pour son père Dave cette saison à Winnipeg.

Rappelons aussi que Kent Hughes a longtemps été le coach de ses garçons.

Personnellement, je me vois déjà rusher en train d’écrire Jack Hughes des Devils, Jack Hughes du Canadien, Jack Hughes le fils de Kent Hughes, etc. Ce serait plus facile pour ma job s’il n’était pas repêché par le Canadien, hehe. #ParesseProfessionnelle

En rafale

– Effectivement!

– Est-ce que Shawn Simpson aura raison?

– De sages paroles.

– Les Jets ne comptent pas échanger Mark Scheifele (malgré les rumeurs).

– Déjà 12 000 billets de vendus pour ce match ultime entre les Remparts et les Cataractes à Québec.

– La grippe s’est invitée chez les Alouettes.

– Voyons donc!

PLUS DE NOUVELLES