Mattias Norlinder passera bel et bien toute la saison au Québec

On y est presque. Le camp d’entraînement du Canadien de Montréal prendra son envol cette semaine, alors qu’une panoplie de joueurs tentera de se démarquer suffisamment pour obtenir un poste à Montréal ou bien à Laval (voire même à Trois-Rivières).

Plusieurs espoirs du CH présentement en action au Tournoi des recrues à Buffalo seront de ce camp d’entraînement et chercheront donc à forcer la main de l’état-major du Tricolore afin d’obtenir une chance dans la Ligue américaine, voire même dans la LNH.

On le sait depuis déjà assez longtemps, là où la compétition sera la plus féroce pour des postes au soleil, c’est à la défense.

Le Tricolore compte plusieurs beaux espoirs en défense, qui méritent tous qu’on les prenne en considération quant aux postes disponibles à Montréal.

Si l’on se fie aux propos du DG de l’équipe, Kent Hughes, il y aura maximum deux jeunes joueurs qui obtiendront un poste pour commencer la saison à Montréal.

Hughes l’a expliqué, il ne veut pas compter sur une défensive comptant plusieurs jeunes joueurs sans expérience.

Il veut protéger le plus possible ses espoirs.

Chaque jeune défenseur se devra donc de très bien performer s’il veut espérer commencer la saison à Montréal.

Quels sont les candidats chez les jeunes défenseurs?

Justin Barron, Jordan Harris, Kaiden Guhle, Mattias Norlinder et Arber Xhekaj.

Le nom qui m’intrigue le plus dans cette liste c’est celui de Norlinder.

Pourquoi?

Parce qu’on semble souvent oublier qu’autrefois, il était vu comme étant l’un des meilleurs espoirs de l’organisation.

Cependant, ses performances en dents de scie en Amérique du Nord la saison dernière, ses blessures, ainsi que son retour difficile en Europe ont grandement baissé les attentes envers lui.

Norlinder s’était blessé au camp d’entraînement la saison dernière, et avait donc eu de la difficulté à faire sa place. Après quelques matchs avec le CH et le Rocket, il était retourné en Europe où cela avait été très difficile.

Il s’est toutefois repris, et le voilà de retour en Amérique du Nord.

Il n’en demeure pas moins que son étoile a grandement pâli et qu’il devra trouver une façon de remonter la pente.

La bonne nouvelle c’est que le plan n’a pas changé.

Le défenseur suédois restera en Amérique du Nord pour toute la saison. Norlinder n’a pas de contrat en Europe, seulement en Amérique du Nord. L’espoir du CH n’a donc pas changé d’idée, alors que le plan restera le même.

Il a visiblement gagné en maturité par rapport à l’an dernier, et il est prêt à en donner plus.

Parce que non, personne ne fera de cadeau à Norlinder.

En effet, cela fait déjà un bout qu’on en attend plus de sa part, et donc il sait qu’il se devra de bien faire s’il veut espérer avoir une chance dans cette lutte à finir à la défense.

Ses atouts offensifs devront vraiment impressionner pour que ses lacunes défensives soient moins notables.

Il devra en faire beaucoup pour passer devant les défenseurs plus complets dans l’organigramme du CH.

Bref, Norlinder est encore un bon espoir dans l’organisation du CH, mais il est clair qu’il a perdu des plumes.

Il devra donc en faire beaucoup pour montrer qu’il a ses chances d’être un défenseur de la LNH un jour.

En Rafale

– Compte-rendu du nouvel alignement des Lions de Trois-Rivières en vue de la saison 2022-2023.

– Wow assez fou.

– Dossier à suivre.

– Un duel qui n’aura pas été serré.

– Wow quel but !

PLUS DE NOUVELLES