Mattias Norlinder jouera au Québec l’an prochain

Quand on parle des jeunes espoirs chez les défenseurs qui pourront tenter de percer l’alignement du CH l’automne prochain, on pense à Justin Barron, à Jordan Harris ou à Kaiden Guhle. Ce sont les espoirs qui ont le plus de chances de faire le club.

On dirait qu’on pense peu à Mattias Norlinder. Le défenseur, qui a joué ses premiers matchs dans la LNH plus tôt cette saison, a perdu des plumes cette saison suite à une saison difficile à Montréal, à Laval et à Frölunda.

Il a bien fait en séries, au moins, mais le reste n’a pas été vargeux depuis son camp d’entraînement.

La saison qu’il vient de passer lui a fait mal. Après tout, il ne semble pas avoir progressé, ce qui est vilain pour un jeune défenseur de sa trempe. Ce n’est pas ce qu’un club recherche, disons.

L’an prochain, il devra donc se racheter, question de revenir dans les bonnes grâces de son organisation. Et visiblement, c’est à Montréal ou à Laval que ça va se faire pour lui.

Son club suédois a annoncé que c’était la fin pour lui en Europe et que la suite était dans l’organisation du CH.

Derrière Alexander Romanov, Joel Edmundson, David Savard et tous les autres qui seront à Montréal, il ne sera pas facile pour lui de faire sa place. On peut s’attendre à le voir commencer à Laval en début de saison.

Parenthèse ici. On se souvient qu’il ne voulait pas aller à Laval il y a quelques mois, mais j’espère que c’était seulement parce qu’il avait l’option de la Suède comme plan B. L’an prochain, ce ne sera pas le cas.

Bref. Son camp d’entraînement sera important, mais il devra surtout bien commencer sa saison (possiblement à Laval) pour se mettre sur le radar du Canadien en cas de rappel.

À suivre dans les prochains mois, donc.

En rafale

– Beau geste.

– J’aime.

– Sera-t-il revenu pour les séries?

– Encore du Carey Price au menu.

– Au moins.

PLUS DE NOUVELLES