Très peu de défenseurs de 20 ans évoluent à temps plein dans la LNH

Tout le monde est excité de voir en action les jeunes défenseurs du Canadien de Montréal. On a déjà eu la chance d’en voir une bonne partie avec les deux premiers matchs du tournoi des recrues à Buffalo.

Jordan Harris, Justin Barron, Arber Xhekaj et Mattias Norlinder ont pour la plupart pas mal tous bien fait jusqu’à présent.

Cependant, l’espoir à la défense qui est considéré par plusieurs comme étant le meilleur dans l’organigramme du CH n’a pas encore foulé la glace lors de ce tournoi.

Je parle ici bien évidemment de Kaiden Guhle.

Heureusement, l’attente ne sera plus bien longue, étant donné que le défenseur de 20 ans sera de l’alignement aujourd’hui face aux espoirs des Sénateurs d’Ottawa à compter de 12h.

Voici l’alignement complet du CH pour ce match.

On remarque tout d’abord que, comme prévu, Mattias Norlinder et Jordan Harris seront laissés de côté pour ce match.

De plus, on peut voir que Mesar et Slafkovsky ne joueront pas ensemble. C’était une idée envisagée par le CH afin de voir comment les deux performeraient en étant séparés.

Owen Beck obtient donc une promotion entièrement méritée. Il sera très intéressant de voir comment il performera au centre de Slafkovsky.

Pour ce qui est de Guhle, il évoluera sur la même paire que Justin Barron. Les deux évolueront donc une nouvelle fois sur la même paire comme lors du championnat mondial junior d’il y a deux ans.

Si cette paire continue de bien fonctionner comme au CMJ, on pourrait très bien la voir à Montréal cette saison.

Cependant, dans le cas de Guhle, il faut savoir qu’à 20 ans, il n’est pas destiné à s’établir fermement dans la LNH, et ce, pour la majorité de la saison.

En effet, la saison dernière, seulement cinq défenseurs de 20 ans ou moins ont passé la majorité de leur saison dans la LNH.

Qui sont ces cinq défenseurs?

Jamie Drysdale des Ducks d’Anaheim, Braden Schneider des Rangers de New York, Moritz Seider des Red Wings de Detroit et Tobias Björnfot des Kings de Los Angeles.

Le cinquième est Bowen Byram, lui qui aurait disputé la majorité de la saison sur la glace avec l’Avalanche si ça n’avait pas été de ses problèmes de commotion.

Bref, on comprend donc que de s’établir dans la LNH comme défenseur à 20 ans n’est vraiment pas une chose facile.

En effet, le développement d’un défenseur est beaucoup plus long que celui d’un attaquant.

Il ne faudrait donc pas s’inquiéter ou être déçu si jamais Guhle fait plusieurs fois la navette entre Montréal et Laval.

Jouer une bonne partie de la saison dans la Ligue américaine ne serait pas négatif pour Guhle, au contraire.

Cependant, il se peut très bien également que Guhle soit en mesure de faire comme les cinq défenseurs nommés plus haut en jouant la majorité de la saison avec le CH dans la LNH.

Le fait qu’il a grandement dominé dans la WHL cette saison, additionné au fait que la défensive du CH est assez faible, pourrait permettre à Guhle de réussir l’exploit de ses quelques prédécesseurs.

Après tout, l’organisation le voit très haut dans la hiérarchie chez les défenseurs, et beaucoup croient très fort en lui.

Certains le voient même devenir le prochain Shea Weber.

Bref, il ne faut pas s’inquiéter si jamais Guhle n’est pas encore tout à fait prêt pour la LNH. À 20 ans, il a encore beaucoup de temps, surtout pour un défenseur.

Pour en savoir plus, je vous relaisse l’excellent article de Guillaume Lefrançois juste ici.

PLUS DE NOUVELLES