Mathieu Darche est le favori pour le poste de DG, selon François Gagnon

Depuis hier, la croyance selon laquelle le prochain directeur général du Canadien de Montréal sera nommé dans les prochains jours gagne du terrain. Évidemment, c’est un dossier que plusieurs suivent de près.

François Gagnon, analyste chez RDS et bien au fait des développements de cette saga, était de passage au 91.9 Sports aujourd’hui. Il en a profité pour dresser le portrait le plus clair possible de la situation actuelle.

Selon lui, c’est Mathieu Darche qui est en tête de lice pour le moment, alors qu’il reste approximativement une dizaine de candidats – et des entrevues à conduire.

logo

« Mathieu Darche [est en tête] parce qu’il apprend avec un, sinon le meilleur directeur général de la Ligue nationale en ce moment. Il a des liens avec Montréal, c’est évident. Il a tissé au fil des ans des liens avec Geoff Molson et Michael Andlauer, qui est le deuxième propriétaire. Alors, je suis convaincu qu’il va être convoqué à l’entrevue. Est-ce que ce sera lui qui aura la job, on verra. »

Darche, 45 ans, a terminé sa carrière de joueur dans la LNH avec trois saisons chez le Tricolore, entre 2009 et 2012. Il est actuellement directeur adjoint du Lightning de Tampa Bay, secondant ainsi Julien BriseBois.

Kent Hughes, un agent de joueurs (Québécois et qui parle français, oui), est aussi un candidat solide. François Gagnon juge qu’il serait en mesure de compléter le travail de Jeff Gorton qui « aime analyser le hockey » et qui « n’est pas un gars de bureau ».

Gagnon rappelle d’ailleurs que Jeff Gorton est fort sur le dépistage, autant chez les jeunes que dans la Ligue américaine.

Stéphane Quintal est, selon lui, à ne pas écarter. Bien qu’il le voyait plus comme un président, poste que Quintal a avoué vouloir occuper, François Gagnon estime qu’il y a moyen que ça puisse fonctionner. Gorton garde déjà plusieurs facettes du travail de DG dans ses tâches quotidiennes : il pourrait balancer de la gestion à son nouveau collègue.

« Ces gars-là, en héritant d’autres parties du travail, sont pour moi des gars qui sont appelés à compléter le travail de Jeff Gorton, d’où la raison pour laquelle je les place comme favoris. »

Daniel Brière demeure dans la course, tout comme Martin Madden Jr., qui pourrait cependant être écarté car il est un spécialiste du repêchage comme Gorton, alors que l’organisation cherche quelqu’un pour le compléter.

L’analyste de RDS est également convaincu qu’il y a encore au moins une femme dans le processus. « Est-ce qu’elle aura des chances de devenir DG, peut-être pas », avoue-t-il. Si elle fait bonne impression, toutefois, un autre poste dans la concession n’est pas à oublier.

Même s’il reste autant de concurrents, Montréal devra faire vite : Anaheim, Chicago et Vancouver se magasinent aussi un nouveau directeur général. Ce serait dommage que la décision finale du CH soit basée sur l’indisponibilité de l’un de ses candidats d’origine.

en rafale

– Pas fou comme idée.

– On se pose tous la question.

– On le comprend.

– Encore une réaction à l’annulation du CMJ.

– Il y a cependant aussi ce point de vue à considérer.

PLUS DE NOUVELLES