Martin St-Louis s’attend à ce qu’un capitaine soit nommé l’an prochain

Martin St-Louis était de passage au 5 à 7 sur les ondes de RDS plus tôt aujourd’hui alors qu’il poursuit une tournée médiatique suite à l’annonce de son nouveau contrat. 

St-Louis, ainsi que le directeur général de l’équipe Kent Hughes, parlent souvent de l’importance de bâtir une culture gagnante dans l’organisation. Lorsqu’il a été questionné sur l’importance d’avoir un capitaine dans une culture gagnante, l’entraineur-chef du Tricolore a dit qu’il s’attendait à ce qu’il y en ait un qui soit nommé la saison prochaine.

Cela n’est pas surprenant du tout puisque lors de son embauche au mois de janvier, Kent Hughes avait dit la même chose. 

Officiellement, Shea Weber est celui qui occupe présentement ce rôle, mais puisque les chances de le revoir sont à peu près inexistantes (en raison de blessures), un nouveau capitaine doit être nommé.

En 113 ans d’histoire, le Canadien de Montréal a eu 30 capitaines. Qui sera donc le 31e?

Selon les nombreuses rumeurs des derniers mois, trois candidats ressortiraient du lot et il s’agit de Joel Edmundson, Nick Suzuki et Brendan Gallagher.

À noter que Suzuki et Gallagher sont présentement assistants capitaines. Jeff Petry et Paul Byron sont les autres assistants, mais il serait très surprenant de les voir être nommés capitaines.  

Analysons donc les candidatures principales:

Outre Price, Gallagher est le joueur de l’équipe qui est à Montréal depuis le plus longtemps. Malgré sa petite stature, il s’est toujours démarqué par son effort et son acharnement. Une chose que l’on a jamais pu lui reprocher est son manque d’amour pour le CH et son attachement pour Montréal. Il est un assistant depuis plusieurs années et l’ailier serait le choix logique pour remplacer Weber.

Mais Gallagher semble plutôt être du type qui mène par l’exemple que celui qui fait de grands discours dans le vestiaire. Bien qu’il ne représente pas un mauvais choix, il ne représente pas le profil typique du joueur recherché pour être capitaine.

Un autre nom qui revient souvent est celui de Suzuki. Ce dernier est très jeune (22 ans) et il vient tout juste de signer une prolongation de contrat de huit ans. À long terme, il serait le choix évident.

Lorsqu’il a quitté Montréal en mars dernier, Ben Chiarot avait avoué qu’il voyait le centre comme future capitaine de l’équipe. 

Eric Engels avait aussi rapporté que celui qui avait été repêché par les Golden Knights était perçu par plusieurs au sein de l’organisation comme le prochain à porter le « C ». 

Mais il semble que Suzuki manque encore un peu de millage avant d’obtenir ce prestigieux rôle. Il l’obtiendra fort probablement un jour, mais pas pour l’instant.

En effet, celui qui semble se démarquer le plus pour devenir le 31e capitaine du Canadien serait Joel Edmundson.

Ce dernier a toujours été louangé pour ses qualités de meneur et il est un des seuls membres actuels de l’équipe avec une Coupe Stanley à son actif. Il a aussi été un membre très important en séries du club lors du printemps dernier. Lorsque Justin Barron et Jordan Harris sont arrivés à Montréal cet hiver, il les a pris sous son aile. 

C’est le genre de geste qui est attendu d’un capitaine.

En raison de son expérience et de son âge (28 ans), Edmundson semble avoir un léger avantage sur Suzuki. Il ne faudrait pas être surpris que le défenseur soit nommé capitaine pour quelques années avant que le titre soit donné au centre.

On assisterait alors à un capitanat sous forme de pont afin que le jeune gagne encore un peu de sagesse…

En rafale

– Absolument fou!

https://twitter.com/RDSca/status/1532123735469264897

– Ce serait une très belle histoire.

– Une annonce qui semble vraiment faire l’unanimité

– C’est triste à voir.

– Intéressant?

PLUS DE NOUVELLES