Le Kraken a tout intérêt à envoyer Shane Wright au Championnat mondial junior

Shane Wright est peut-être trop bon pour la OHL en ce moment. Le hic, c’est qu’il ne l’est pas assez afin d’avoir du temps de jeu régulier dans la LNH.

Après avoir récolté une mention d’assistance en sept matchs et après avoir été laissé de côté à onze reprises (sur 18 rencontres) depuis le début de la saison, Wright a en effet été cédé au club-école du Kraken de Seattle dans la Ligue américaine de hockey. Rappelons toutefois que son séjour en bas ne peut durer que quatorze jours (et cinq matchs) selon les règlements de la LNH. Pourquoi? Parce qu’il a été repêché en jouant dans la LCH et il n’a pas encore 20 ans :

La prochaine étape pour lui sera de démontrer ce qu’il a dans le ventre en l’espace de cinq matchs puisqu’il devra automatiquement être rappelé par le grand club à la suite de cette séquence.

Si on regarde le calendrier, le Kraken devra le rappeler (au plus tard) le 5 décembre. Le lendemain, Seattle affrontera le Canadien, ce qui pourrait être une belle occasion pour Wright de faire taire ses détracteurs à Montréal.

Mais il pourrait également ne pas être en uniforme ce soir-là, puisque le camp d’Équipe Canada (junior) commence le 9 décembre à Moncton. Et en ce moment, les chances de le voir être prêté par son club pour le prestigieux tournoi semblent être grandes.

Et si le Kraken est honnête, il doit se dire qu’il a tout intérêt à envoyer son protégé au tournoi.

En allant représenter son pays, Wright pourrait (surtout) avoir l’occasion d’avoir du temps de glace, ce qu’il n’a pas à Seattle depuis le début de l’année.

Il aura la chance de dominer dans un tournoi où les gars auront son âge. S’il parvient à performer comme il devrait le faire, il aidera le Canada à avoir des chances de ramener l’or. Et s’il fait tous les devoirs que je viens de vous nommer, Wright reviendra à Seattle en pleine confiance de ses moyens, ce qui ne semble pas nécessairement être le cas présentement.

On sait que généralement, les formations de la LNH sont plutôt sceptiques à l’idée d’envoyer leurs jeunes joueurs au Championnat du monde junior. Pourquoi? Parce qu’il y a certains risques au niveau des blessures. On n’a qu’à penser à la situation de Kirby Dach à l’époque, alors qu’il s’était fait mal au tournoi après que les Blackhawks l’aient prêté à l’équipe canadienne.

Mais dans le cas de Wright et du Kraken, il s’agit probablement de la meilleure solution pour les deux camps. Parce qu’en ce moment, Wright ne gagne pas à être laissé de côté plus souvent qu’à son tour dans la LNH… Et le Kraken ne gagne pas à le faire regarder les matchs du haut de la passerelle.

Ce n’est pas de cette façon-là qu’il deviendra le joueur qu’il est censé devenir et je ne pense pas avoir besoin de vous faire un dessin pour que vous compreniez ce que je veux dire. Il faut qu’il joue pour s’améliorer, calvâsse…

J’ai bien hâte de voir le choix de Ron Francis (DG du Kraken) à ce niveau-là. J’espère sincèrement pour le kid qu’on prendra la meilleure décision à son endroit, pour son bien personnel et pour le bien de sa carrière de hockeyeur.

En rafale

– Un premier cette saison pour l’espoir du CH.

– C’est maintenant officiel. CR7 quitte Manchester United.

– Une statistique pour le moins intéressante.

– Ça brasse à Toronto.

– Il est beau à voir aller.

– Quand ça va mal…

PLUS DE NOUVELLES