Non, Logan Mailloux n’est pas trop fort pour la OHL

Logan Mailloux est un espoir controversé. Qu’importe ce qu’il fait, il attire l’attention.

Renaud Lavoie l’a récemment vanté et il s’est attiré certaines critiques. Dans les derniers jours, Renaud a publié sur son compte Twitter que Logan Mailloux était « probablement trop fort » pour la OHL et il s’est fait corriger par Scott Wheeler (The Athletic) ainsi que Jeff Veillette, un dépisteur issu de la ville de Toronto.

Je vous laisse lire les réponses de ces derniers par rapport au tweet de Renaud avant de continuer :

Notons que nos collègues de chez Let’s Go Habs en ont également fait mention dans un récent papier.  

Sans dire qu’il n’est pas talentueux pour autant, les deux hommes expliquent à leur façon que Mailloux fait partie des bons défenseurs de la Ligue junior de l’Ontario… sans nécessairement être le meilleur du groupe.

Parce qu’il y en a, des bons défenseurs, dans la OHL. L’exemple apporté par Scott Wheeler (Jack Matier) en est un bon. Les deux hommes se rejoignent sur le même point en disant que l’analyse du Québécois n’est pas à point et qu’il ne faut pas « décrire Logan Mailloux comme un joueur qu’il n’est pas ».

« Il y a une dizaine de gars qui font la même chose chaque année », explique Wheeler, en faisant référence aux défenseurs de 19 ans évoluant dans la OHL.

Veillette, de son côté, soutient que Mailloux accomplit exactement ce qu’il est censé accomplir en ce moment. C’est un gars qui produit à un rythme du point par match en évoluant dans une bonne équipe.

Ça en dit beaucoup sur la situation puisque les deux hommes ont une spécialité commune et il s’agit de suivre les espoirs de la LNH. S’il y en a de bien placés pour commenter ce sujet, ce sont eux. 

Le but de cet article n’est pas de tomber sur le dos de Renaud – loin de là -, mais plutôt de faire comprendre que les attentes envers Logan Mailloux sont peut-être un peu trop élevées pour certaines personnes.

Il est normal de le voir connaître du succès dans la OHL présentement puisqu’il a 19 ans et est l’un des joueurs les plus âgés du circuit. Attendons d’avoir un plus grand échantillon (Mailloux n’a disputé que 14 matchs jusqu’à maintenant cette saison), avant d’y aller de tels commentaires.

En rafale

– L’ancien coach n’avait pas fini de livrer le fond de sa pensée sur la publication du livre de Pierre Gervais.

– Wayne Simmonds, entre autres, se retrouve au ballottage aujourd’hui.

– Classique.

– Belle mentalité.

– Qui sera l’heureux élu?

PLUS DE NOUVELLES