Le Canada s’incline en prolongation ; la Finlande remporte l’or

Après la médaille de bronze plus tôt en matinée, place à la médaille d’or.

Pour l’occasion, le Canada et la Finlande s’affrontaient ou si vous voulez : Josh Anderson contre Joel Armia.

C’est finalement la Finlande qui a gagné.

Le match a été disputé avec beaucoup d’intensité et il a été très serré. Il aura fallu attendre jusqu’en deuxième période pour voir un premier but.

Les Canadiens se sont inscrits au pointage en premier grâce à un très beau but de Dylan Cozens. L’attaquant des Sabres de Buffalo a tiré sur réception, en avantage numérique pour donner les devants à sa nation.

Mine de rien, Cozens est au sommet des buteurs du tournoi.

Il s’agissait du premier but accordé du tournoi en infériorité numérique par les Finlandais.

En début de troisième période, le Canada a joué avec le feu. Il a offert deux 5 contre trois aux Finlandais, qui n’ont pas profité de ce cadeau lors de la première occasion. Mais lors du second, ils ont fait payer la troupe de Claude Julien.

Mikael Granlund a créé l’égalité.

La pénalité à Cole Sillinger n’était pas méritée, ceci dit. Miro Heiskanen a été atteint au visage par son propre bâton…

Bref, le pointage était égal 1-1 à ce moment. Sur le but de la Finlande, le gardien canadien, Chris Driedger, s’est blessé et a dû laisser sa place à Matt Tomkins, le gardien numéro trois de l’équipe. Il n’avait pas joué depuis le 23 avril dernier avec Frolunda. Logan Thompson s’est blessé plus tôt dans le tournoi.

Granlund en a rajouté quelques instants plus tard pour donner les devants aux Bleus pour la première fois du match.

Puis, Joel Armia a fait très mal aux Canadiens avec un tir parfait dans la partie supérieure. 3-1 Finlande.

C’est rare que le ton de la voix de Pierre Houde ne monte pas quand Armia marque un but…

Cinq buts et trois passes pour lui dans le tournoi.

Avec un peu plus de deux minutes à faire au match, Claude Julien a décidé de retirer son gardien. Cette décision a porté fruit : Zach Whitecloud a redonné vie au Canada et a réduit l’écart à un.

Josh Anderson a récolté une passe sur le but.

Puis avec un peu plus d’une minute à faire au match, le Canada a créé l’égalité. Miracle, c’est 3-3!

C’est donc une séance de prolongation à trois contre trois qui décidera quelle nation remportera le Championnat du monde.

L’an dernier, Nick Paul avait donné la victoire au Canada en prolongation contre ces mêmes Finlandais. Qui réalisera l’exploit cette fois?

Pas un joueur canadien…

En avantage numérique (pénalité à Thomas Chabot), Sakari Manninen a donné la victoire à la Finlande.

Marque finale : 4-3 Finlande

Les arbitres ont volé le show…

Voici le classement final :

1. Finlande

2. Canada

3. Tchéquie

4. États-Unis

5. Suisse

6. Suède

7. Allemagne

8. Slovaquie

9. Danemark

10. Lettonie

11. Autriche

12. France

13. Norvège

14. Kazakhstan

15. Italie

16. Royaume-Uni

En rafale

– Quel match de notre favori malgré tout.

– Beau geste de la part des deux attaquants.

– Message de Jo.

– Message de Nick.

– Gascon, Gaucher et Roy en nomination au trophée Paul-Dumont.

PLUS DE NOUVELLES