La LNH allège officiellement son protocole COVID

Il y a deux semaines, la LNH a annoncé qu’elle imiterait la NFL en n’obligeant plus ses joueurs asymptomatiques à subir des tests de dépistage contre la COVID-19.

Aujourd’hui, en soirée, il y a eu du nouveau dans ce dossier. Comme on le savait déjà, cette nouvelle version du protocole contre le coronavirus sera mis en place à compter de la fin de semaine des Étoiles.

À cet effet, l’informateur Elliotte Friemdan a précisé que ce règlement serait applicable dès que toutes les équipes auront disputé leur dernière partie avant cette pause de quelques jours.

Ceci dit, un joueur asymptomatique par jour (on ne spécifie pas si c’est par équipe ou dans toute la ligue) sera sélectionné au hasard – et conséquemment testé.

Concernant le vaccin : la LNH ne penche pas vers l’obligation vaccinale, mais a choisi de recommander la dose de rappel à tous ses athlètes.

Les « restrictions renforcées » sont également tombées, pour laisser place à celles qui étaient en place au début de la saison. La ligue ne donne pas plus détails à cet effet, outre le fait qu’un joueur devra respecter la loi si le territoire où il se trouve lui impose davantage de mesures.

Ensuite, la LNH propose une mise à jour des types de masques qu’elle recommande à ses joueurs de porter. Le circuit Bettman leur suggère aussi une marche à suivre pour limiter l’exposition communautaire.

Les restrictions concernant les espaces familiaux, la présentation aux matchs et les cérémonies tenues sur la glace ont été mises à jour, tandis que l’obligation de passer un test en situation de contact avec un cas positif est abandonnée.

Malgré tout, aucun changement par rapport aux voyages au Canada n’a été indiqué. On risque donc encore d’entendre certains joueurs se plaindre des restrictions accrues lorsqu’ils passent au nord de la frontière.

Pour ce qui est des foules présentes lors des rencontres, cela ne relève pas de la LNH, mais bien des gouvernements provinciaux ainsi que de la Santé publique. Il ne faut donc pas compter sur Bettman et son équipe pour permettre à des partisans d’entrer au Centre Bell.

PLUS DE NOUVELLES