La fin de saison difficile de Mattias Norlinder à Frolunda (Suède)

Mattias Norlinder a connu une saison 2021-22 remplie de rebondissements. C’est le cas de le dire.

Celui qui a signé son contrat d’entrée le 3 juin 2021 s’est blessé durant le camp d’entraînement du Canadien.

Il est allé disputer trois matchs à Laval (0 point)…

Puis six à Montréal (1 mention d’aide)…

Puis trois autres à Laval (1 but et 1 passe)…

Et c’est là qu’il a laissé savoir à qui de droit qu’il aimerait retourner en Suède. Était-ce la Ligue américaine qui ne lui tentait pas (puisqu’il ne parvenait pas à percer l’alignement du Canadien)? Était-ce la vie nord-américaine? Le mal du pays?

Dur de dire si la nouvelle direction est plus/moins fan de Norlinder que l’ancienne…

Il y a un mois, mon collègue Jérémie Lussier a publié un texte dans lequel il mentionnait que Norlinder en arrachait en Suède.

« Norlinder ne progresse pas du tout en Suède. Il n’a aucun impact sur les matchs qu’il joue […] Le jeune défenseur joue plus physiquement, mais il ne complète pas ses mises en échec et tout ce nouveau style n’est que de la poudre aux yeux. » – Jérémie Lussier

Est-ce que ça s’est replacé pour Norlinder? Pas vraiment, non.

Norlinder a terminé sa saison régulière avec seulement deux petits mentions d’aide en 21 rencontres en première division suédoise. Disons qu’on a déjà vu mieux de la part d’un défenseur dont la qualité première est censée être son jeu offensif…

Heureusement, depuis le début des séries, Norlinder semble avoir retrouvé quelque peu sa touche. À moins que ce ne soit qu’une anomalie statistique?

En trois matchs face aux Lakers de Växjö – trois victoires -, Norlinder a récolté deux mentions d’aide. Les deux lors de ses deux derniers matchs

À la base, Norlinder devait retourner en Suède pour obtenir un grand rôle, retrouver sa confiance et dominer ses pairs. Visiblement, ce n’est pas ce qui s’est produit. L’espoir montréalais n’a pas trouvé le fond du filet encore… et Simon Edvinsson, Jens Olsson et Andreas Borgman sont les défenseurs qui obtiennent les gros rôles offensifs à Frolunda. Ils ont tous récolté énormément plus de points que Norlinder en fin de saison.

Plus le temps passe et plus je me dis que Norlinder ne deviendra jamais un joueur régulier chez le Canadien. Peut-être a-t-il même déjà disputé son dernier match au Centre Bell…

Norlinder, 21 ans, a été repêché en troisième ronde en 2019. Il possède encore deux années de contrat avec le CH, mais il est actuellement sans contrat en Suède. Qu’est-ce que l’avenir lui réserve?

Norlinder pourrait avoir une deuxième chance dans la Ligue américaine, un peu comme Magnus Nygren en 2013-14 et 2014-15. Malheureusement, Nygren n’est jamais revenu en Amérique du Nord par la suite. Il ne s’était jamais vraiment adapté au hockey (et à la vie) canadienne.

Espérons que Norlinder ne sera pas un Nygren 2.0. Il est encore jeune, mais il devra vraiment se ressaisir s’il souhaite encore devenir un régulier dans la LNH. Objectif : connaître de bonnes séries en Suède, impressionner au camp du Canadien et à Laval, puis être rappelé par le grand club. Sinon, ce sera probablement la fin…

PLUS DE NOUVELLES