Kaiden Guhle pourrait brouiller les cartes au camp d’entraînement

Depuis que le Canadien a « sélecté » Kaiden Guhle au repêchage amateur de 2020, celui-ci n’a jamais enfilé l’uniforme du CH. Après tout, l’équipe n’a pas pu tenir un camp des recrues l’an dernier, et de toute façon, il était pas mal occupé avec Équipe Canada Junior.

En fin de compte, Guhle a disputé trois matchs avec le Rocket, puis il est retourné dans la WHL. Une blessure a toutefois mis fin à sa saison de façon abrupte, mais il est de retour en santé présentement.

Bref, ce sera la première fois de sa carrière que Guhle sera dans l’entourage du grand club, lui qui prendra part au camp des recrues et, fort probablement, au camp d’entraînement régulier.

Plus tôt aujourd’hui, Mathias Brunet était sur les ondes du 91,9 Sports pour parler des jeunes défenseurs qui seront au camp, et selon lui, Guhle sera surveillé de très près par le CH.

Brunet affirme que Guhle l’impressionne plus que Mattias Norlinder, qui est probablement le jeune défenseur qui retient le plus d’attention à Montréal présentement. Il voit en Guhle un gros bonhomme qui est également mobile et qui fait toujours le bon jeu, même lors de son séjour dans la LAH.

Est-ce qu’un gars comme Guhle pourrait venir brouiller les cartes au camp d’entraînement? C’est possible, mais quelques facteurs jouent contre lui.

Tout d’abord, il n’a pas joué assez de matchs à Laval l’an dernier pour y passer la présente saison. Le CH devra donc soit le garder à Montréal ou le renvoyer à Prince Albert pour la saison. On s’entend que le deuxième scénario est le plus probable.

On a beaucoup entendu récemment que Guhle est prêt à jouer chez les professionnels. Or, même s’il est prêt à jouer avec le CH, le fait qu’il soit gaucher ne l’aide pas. Ben Chiarot, Joel Edmundson, Brett Kulak et Alexander Romanov sont tous des gauchers, et même si Norlinder joue à droite, il est lui aussi gaucher.

Honnêtement, les chances de voir Guhle faire le grand club en 2021-22 ne sont pas nulles, mais elles sont bien minces. Néanmoins, s’il laisse une bonne impression et qu’il peut prouver qu’il mérite plus sa place que Norlinder et Kulak, ce n’est pas complètement impossible de le voir à Montréal cette année.

Mais malgré tout, comme l’affirme Mathias Brunet, le CH a précipité Victor Mete et Jesperi Kotkaniemi dans la LNH avec les résultats qu’on connait aujourd’hui. Guhle pourrait profiter d’une année de plus dans la WHL, mais s’il offre de belles performances aux deux camps du CH, attendez-vous à le voir être un sérieux prétendant pour 2022-23.

Après tout, le contrat de Chiarot expirera à ce moment-là…

En rafale

– Quand même incroyable!

– Dossier Kirill Kaprizov : les négociations au point mort.

– Wow.

– Egor Sokolov pourrait se tailler une place à Ottawa cette année.

– Qu’est-ce que Zach Parise pourra amener aux Islanders?

PLUS DE NOUVELLES