Josh Anderson : Il a choisi le moment parfait pour connaitre ses meilleurs moments de la saison

Auteur de 3 buts à ses trois derniers affrontements, Josh Anderson connait ce qui ressemble à sa meilleure séquence cette saison actuellement. Je ne sais pas quelle mouche l’a piqué, mais ça fait plaisir à voir. En ce moment, on dirait que tout lui sourit et qu’il est partout sur la glace.

Il est engagé, hargneux et ses tirs sont d’une précision chirurgicale.

Sans vouloir pisser dans ses Corn Flakes, si vous me permettez l’expression, si Josh Anderson montrait constamment ce visage, on trouverait tous qu’il est sous-payé (dans les standards de la LNH, bien sûr) à 5,5 M$ par saison pour ce qu’il offre à l’équipe. Malheureusement, au mieux, Anderson est un joueur de séquence et il faut l’accepter comme il est.

Cependant, il y a quand même quelque chose qui me chicote dans le timing de cette bonne passe de celui qui trouve que le jeu de la LNH est rendu « assez soft ». Comme par hasard, ça survient tout juste après le point de presse de mi-saison de Kent Hughes durant lequel il a tenu à spécifier, même si aucun journaliste n’avait avancé son nom, qu’il recevait beaucoup d’appels de la part de ses homologues pour s’enquérir de la disponibilité d’Anderson.

Est-ce que les propos de Kent auraient piqué Josh dans son orgueil?

Pour moi, contrairement à ce qu’avance Darren Dreger et ce que vous rapportait mon collègue Marc-Olivier Cook il y a deux semaines, je ne crois pas que Kent Hughes recevrait au moins 10 à 15 appels s’il rendait disponible son attaquant de puissance. À l’inverse, j’ai l’impression que Kent Hughes a installé une pancarte à vendre sur son terrain et qu’il espère que quelqu’un lui fera une offre qu’il jugera suffisante pour accepter de se départir de l’ancien choix de 4e ronde des Blue Jackets de Columbus. Un genre de : « regarde comme ma maison est belle, je l’adore vraiment beaucoup, donc si tu la veux, sors-moi une solide offre ».

Sinon, pourquoi aurait-il lui-même amené le nom d’Anderson sur la table lors de ce point de presse? Je ne vois qu’une option, Hughes a utilisé les médias pour propager son message aux quatre coins de la ligue et mettre ses homologues en compétition entre eux pour obtenir l’Ontarien.

Comme le souligne Marco D’Amico du MontrealHockeyNow.com, avec ses récentes performances, Anderson pourrait attirer l’attention d’une équipe qui vise à remporter une Coupe Stanley d’ici les trois prochaines saisons et qui pourrait avoir besoin d’appui offensif comme le sien pour aller loin en séries.

Reste juste à espérer que sa séquence fructueuse tienne assez longtemps pour que la fameuse offre tant espérée par Kent Hughes arrive enfin sur son bureau. Sinon, il restera à Montréal. Hughes ne nous a pas habitués à transiger juste pour le plaisir de transiger. Il a un prix en tête et s’il ne l’obtient pas, il ne se fera pas prier pour garder Anderson à Montréal.

En rafale

– Gary Bettman est à Montréal et va rencontrer les médias cet après-midi.

– Pour une excellente cause!

– Les Islanders auraient de l’intérêt pour Jakob Chychrun.

– De qui il parle vous pensez? 🤔 #ConnorBedard

– L’histoire de Nik Antropov pour réussir à rejoindre les Maple Leafs est incroyable.

PLUS DE NOUVELLES