Jonathan Drouin n’a pas marqué depuis le 1er janvier

Le 1er janvier 2022, j’ai réécouté des reprises du Bye Bye et de Infoman, spécial fin d’année. Je ne suis pas sorti le soir en raison du couvre-feu en place et j’ai regardé le match opposant les Panthers de la Floride et le Rocket de Montréal.

Je dis le Rocket parce que c’était au moment où Jeff Gorton, en pleine recherche de son prochain DG, avait dû composer avec l’éclosion de COVID-19 en rappelant plein de gars de Laval.

Dominique Ducharme avait alors composé avec plein de gars du Rocket et son club s’était incliné 5-2.

Pourquoi je vous rappelle ça ce matin? Parce que je veux vous remettre en contexte de ce qui était d’actualité la dernière fois que Jonathan Drouin a marqué un but dans un match de saison régulière de la LNH.

C’est en lisant ce texte de TVA Sports que le constat m’a frappé. Oui, il faut nuancer en mentionnant que Drouin a été blessé et qu’il n’a pas joué tous les matchs de son club, bien au contraire. Il n’a pas marqué, dans les faits, à ses 17 derniers matchs avec le Canadien.

Mais pourquoi n’a-t-il pas marqué à ses 17 derniers matchs?

D’abord, il est important de mentionner que même s’il a été blessé su poignet et qu’il a raté bien des matchs (je ne le blâme absolument pas pour ça, évidemment), c’est son effort qui l’a sorti de la surface glacée plus souvent qu’à son tour.

On se souviendra que Philippe Boucher avait affirmé que le Québécois se l’était coulé douce cet été, ce qui n’aide pas un gars à tout donner sur la glace une fois la saison commencée.

Puis, Drouin a été laissé de côté trois fois par son entraîneur en 13 matchs cette année. De ce qu’on comprend, Martin St-Louis n’aime pas vraiment l’attitude de Drouin, qui ne donne pas toujours tout ce qu’il peut.

Avec Martin St-Louis, ça ne fonctionne pas.

Drouin avait affirmé, il y a quelques jours, qu’il était plus facile d’être laissé de côté maintenant qu’à 19 ans parce qu’il comprend mieux. Tout le monde avait noté que c’est l’attitude d’un gars qui n’a pas assez faim.

Au moins, il n’est pas une patate chaude comme Evgenii Dadonov, mais bon.

Revenons aux matchs en tant que tel. Hier, par exemple, il a cafouillé la la ligne bleue avant de jouer mollo pour aider son gardien, ce qui n’aide pas l’entraîneur à lui donner du temps de jeu.

Il a perdu sa place aux côtés de Sean Monahan, d’ailleurs.

Mais il a ses chances. Hier, il a tiré en fusillade. Dans les derniers jours, il était sur la glace en fin de partie à un moment important. Il commence souvent les matchs sur un trio offensif. Il ne marque pas notamment par son manque d’engagement.

Alors oui, il a été blessé. Mais la façon dont il joue nous force à nous demander s’il arrivera à marquer à court terme.

Notons que depuis le début de la pandémie (mars 2020), Drouin n’a marqué que neuf buts en 98 matchs. On parle d’une réussite dans la bulle de 2020, de deux lors de la petite saison 2021 et de six l’an dernier.

Il n’a toujours pas trouvé le fond du filet sous les ordres de Martin St-Louis. Je lui souhaite de le faire rapidement, mis pour ça, il devra ajouter un peu d’huile de coude à sa recette actuelle.

En rafale

– En effet.

– Des nouvelles d’Evander Kane.

– Un classique annuel.

– Vous en dites quoi?

– À quand le premier congédiement?

PLUS DE NOUVELLES