Hoffman et Drouin étaient sur la glace en fin de match alors qu’Allen avait été retiré

Pour beaucoup de partisans du Canadien de Montréal, le match d’hier est une victoire dans tous les sens du terme.

Pourquoi?

Eh bien, parce qu’on a eu droit à un très bon match, les jeunes joueurs prometteurs du club ont inscrit les buts de l’équipe en plus de bien performer en général, et en plus, le Tricolore n’a pas obtenu de points au classement, ce qui rapproche l’équipe du bas de la LNH, et donc de Connor Bedard.

Il reste tout de même qu’il y a certains points négatifs à retenir de ce match.

Le plus gros est bien évidemment la performance des différents vétérans de l’équipe.

Comme je l’ai mentionné dans mon dernier texte, Nick Suzuki et Cole Caufield comptent à eux seuls 47% des buts du Canadien depuis le début de la saison.

C’est à la fois génial et très prometteur, mais également très inquiétant, voire problématique.

Ce n’est pas normal que le CH ne puisse compter que sur un trio pour inscrire les buts de l’équipe.

Surtout quand on regarde tous les joueurs dans l’alignement qui sont très bien capables de marquer des buts.

Les vétérans ne performent pas et ne méritent donc pas de promotion.

Cependant, hier, en fin de match, alors que Martin St-Louis venait de retirer Jake Allen au profit d’un sixième attaquant, Jonathan Drouin et Mike Hoffman étaient sur la glace.

La présence de Drouin est moins frustrante que celle de Hoffman, vu que le Québécois avait auparavant réussi toute une passe à Cole Caufield pour créer l’égalité avec un filet désert.

Le problème, Cole Caufield n’était pas sur la patinoire, mais Mike Hoffman y était lui, afin de réaliser un tir sur réception avec les deux pieds derrière la ligne rouge.

Il est clair qu’en ayant regardé le match, on peut comprendre un peu pourquoi les deux joueurs se retrouvent là.

Nick Suzuki, Cole Caufield et Kirby Dach venaient de compléter une présence d’une minute environ juste avant.

St-Louis a donc dû ensuite envoyer d’autres joueurs en espérant pouvoir renvoyer ses meilleurs éléments par la suite,

Cependant, un arrêt de jeu n’est jamais survenu, ce qui a retardé de beaucoup le retour de Caufield et Suzuki sur la glace, surtout celui de Caufield.

On le voyait, les deux vedettes du club étaient debout au banc en attente de retourner sur le jeu.

Il n’en demeure pas moins que ce n’est pas normal que Drouin et Hoffman se retrouvent sur la glace dans les derniers instants d’un match à 6 contre 5.

Quoi qu’on ne sait peut-être pas trop qui envoyer dans la mêlée si ce n’est pas Suzuki et Caufield.

St-Louis a probablement fait une erreur en envoyant le trio de Suzuki aussi tôt.

Il aurait pu inverser les présences des deux trios afin de se retrouver avec ses meilleurs éléments pour les derniers instants du match.

Au final, c’est David Savard, Brendan Gallagher, Jonathan Drouin, Juraj Slafkovsky, Jordan Harris et Mike Hoffman qui ont été sur la patinoire pour la majorité du temps à 6 contre 5 du CH.

Deux joueurs qui étaient sur la passerelle il y a très peu de temps et qui combinent à deux un seul but cette saison étaient donc sur la patinoire lors d’un moment crucial.

Bref, c’est sûrement une simple erreur de gestion, en espérant que ce n’était pas une façon de faire monter la valeur des deux joueurs.

Si c’est le cas, c’est ridicule. Il y a quand même une limite à vouloir faire grimper la valeur de certains joueurs.

Rappel : Kent Hughes aurait discuté d’un potentiel échange avec les Capitals de Washington.

En Rafale

– Bon point.

– Le CH aurait vraiment besoin d’un de ces centres-là. Suzuki aura besoin d’aide si le CH veut être une équipe championne.

– Kent Hughes et Jeff Gorton semblent vraiment créatifs dans leurs acquisitions afin de boucher des trous.

– Ça continue de mal aller à Pittsburgh.

https://twitter.com/TheDanKingerski/status/1589237412416438272

– Du mouvement chez les Islanders.

PLUS DE NOUVELLES