Joel Edmundson : « Normalement, il sera échangé d’ici le 3 mars », affirme Renaud Lavoie

Depuis quelques semaines, le nom de Joel Edmundson revient au cœur des rumeurs de transaction. Le vétéran défenseur, qui a rendu de très bons services au Canadien depuis son arrivée en ville, commence à vieillir un brin (il aura 30 ans en juin), et avec les nombreux jeunes défenseurs qui poussent dans le système du CH, échanger Edmundson pendant qu’il a encore une grosse valeur pourrait être une bonne idée.

Surtout si le Tricolore est capable d’aller chercher un choix de première ronde (et même plus) en retour de ses services.

Ceci dit, il ne connaissait pas une très grande saison, mais dans les derniers matchs, il a offert de l’excellent hockey. Il a été le défenseur solide dans sa zone qu’on a bien connu dans les dernières années et il a bloqué sa part de tirs.

Et selon Renaud Lavoie, le fait de revoir Edmundson jouer du bon hockey semble rassurer les autres équipes, si bien qu’il affirme que « normalement, Edmundson sera échangé d’ici le 3 mars ».

Dans les faits, Kent Hughes n’est pas obligé d’échanger son défenseur avant la date limite qui s’en vient. Après tout, Edmundson est encore sous contrat pour 2023-24 à un salaire raisonnable (3,5 M$) et il est une belle présence tant à la ligne bleue que dans le vestiaire.

Mais en même temps, si le DG du CH obtient son prix cette année, il est peut-être mieux d’accepter l’offre avant qu’il ne soit trop tard. Le dos d’Edmundson pourrait redevenir problématique la saison prochaine ou son niveau de jeu pourrait diminuer d’ici la prochaine année. Des fois, il vaut mieux vendre un peu trop tôt que de vendre trop tard, et c’est particulièrement le cas pour une équipe en reconstruction.

Toujours selon Lavoie, il y aurait au moins cinq ou six équipes qui seraient intéressées par les services du défenseur (et il y a matière à croire que les Capitals sont dans le lot). Même si Jakob Chychrun sera le gros poisson chez les défenseurs, le fait qu’il y ait autant de demande fait en sorte que le Canadien aura le luxe de pouvoir prendre son temps et de laisser les autres équipes surenchérir pour obtenir Edmundson.

Un peu comme l’équipe l’avait fait avec Ben Chiarot la saison dernière, en gros.

Lavoie a également révélé une statistique fort intéressante sur les ondes de JiC aujourd’hui, notant que depuis le 3 novembre (la date du premier match d’Edmundson cette saison), aucun défenseur n’a bloqué plus de tirs que lui, alors qu’Edmundson s’est dressé devant 100 tirs de ses adversaires. Et ça, clairement, c’est quelque chose qui peut intéresser bon nombre d’équipes.

Bref, même si le CH peut se permettre de prendre son temps avec Edmundson, il y a matière à croire qu’il pourrait partir d’ici le 3 mars prochain. Et s’il permet au Canadien d’obtenir un autre choix de premier tour cette saison, ce sera un retour plus qu’intéressant pour un défenseur qui peut néanmoins réellement aider un club aspirant.

En rafale

– Parlant de gars qui pourraient être échangés d’ici la date limite des transactions.

– Samuel Montembeault continue de s’attirer des éloges.

– À écouter.

– Wow!

– Des nouvelles de Mario Cecchini.

PLUS DE NOUVELLES