Rem Pitlick joue comme un gars qui veut se mériter un rappel avec le CH

Quand Rem Pitlick s’est amené à Montréal via le ballottage la saison dernière, il a rapidement impressionné les dirigeants et les partisans du CH. Dans une année où le positif était difficile à trouver, Pitlick a trouvé le moyen d’inscrire 26 points en 46 matchs, et ce, en assumant de grosses responsabilités sous Martin St-Louis.

Clairement, Kent Hughes a apprécié son travail, lui qui a fait signer un pacte de deux ans et 2,2 M$ à l’attaquant l’été dernier. Mais après un début de saison difficile à Montréal, il est passé par le ballottage avant de se retrouver avec le Rocket.

La bonne nouvelle, par contre, c’est que Pitlick ne s’est pas laissé abattre et qu’il joue du gros hockey à Laval. Il a inscrit cinq buts et 22 points en 18 matchs dans la LAH, mais c’est à ses neuf derniers matchs qu’il a vraiment pris feu, lui qui a inscrit 17 points lors de cette séquence.

Pitlick joue donc clairement comme un gars qui veut se mériter un rappel avec le Canadien, présentement.

Et tranquillement, il commence à y avoir des places à combler à l’attaque chez le CH. En l’absence de gars comme Brendan Gallagher et de Sean Monahan, la profondeur de l’équipe était déjà testée, mais voilà que Jake Evans semble avoir subi une blessure sérieuse et que Juraj Slafkovský pourrait lui aussi s’absenter.

Le CH commence donc à avoir peu d’attaquants en santé. En fait, si Slafkovský ne peut jouer demain, il n’y aura que 11 attaquants qui pourront être en uniforme.

Oui, la situation des blessés est pénible à Montréal présentement.

Si jamais Evans est réellement blessé à long terme (en fait, pour une semaine), le Canadien pourrait alors le placer sur la liste des blessés et, ce faisant, il pourrait rappeler un gars de Laval.

Est-ce que Pitlick, qui a déjà démontré de belles choses avec le grand club et qui est en feu dans la LAH, est au sommet de la liste pour un potentiel rappel? J’imagine qu’Anthony Richard et Rafaël Harvey-Pinard seront aussi considérés, ceci dit.

Or, Pitlick est capable de jouer au centre, et avec l’équipe qui est assez serrée au niveau des centres en ce moment (Jonathan Drouin et Kirby Dach y jouent surtout par nécessité), ça pourrait jouer dans la balance. Ce n’est pas de rappeler un centre juste pour rappeler un centre, mais entre deux gars similaires, aussi bien rappeler celui qui peut jouer à la position.

Bref, on en saura probablement plus demain, mais ne soyez pas surpris de voir le Tricolore rappeler un joueur du Rocket si jamais Evans est sérieusement amoché (et encore plus si Slafkovský ne peut jouer demain).

Et si jamais ça devait être le cas, je m’attends à ce que Pitlick soit l’heureux élu.

En rafale

– Il n’y a pas qu’à l’attaque que le CH est amoché.

– État de la situation chez les Canucks.

– Effectivement.

– Jayson Tatum se donne en spectacle.

– Belle lecture sur Samuel Piette.

PLUS DE NOUVELLES