Jeff Marek propose aux Coyotes d’acquérir le premier choix du Canadien

Hier, après que le Canadien de Montréal ait remporté la loterie, le directeur général Kent Hughes s’est adressé aux médias. Il a notamment expliqué qu’il tendrait l’oreille si une autre équipe l’appelait afin de faire une proposition d’échange pour le premier choix au total.

Mais Hughes a ajouté qu’il ne planifiait pas échanger ce choix.

Cette réponse, très diplomatique, était évidemment la chose à dire. Toute autre explication aurait assurément provoqué une tempête médiatique à Montréal.

Cela dit, de nombreuses rumeurs d’échanges circuleront assurément d’ici le 7 juillet.

Aujourd’hui, moins de 24 heures après que le Tricolore ait officiellement obtenu le premier choix, les spéculations ont officiellement débuté.

Lors de la plus récente édition du podcast 32 Thoughts, Jeff Marek y est allé d’une idée d’échange.

Marek propose que les Coyotes de l’Arizona fassent l’acquisition du premier choix au total du Canadien, en échange de la troisième sélection et de leur choix de première ronde l’an prochain.

Cet échange aurait évidemment des conséquences importantes.

D’abord, Montréal perdrait l’occasion de sélectionner le premier choix au repêchage (possiblement Shane Wright) devant ses partisans. Après la douloureuse saison 2021-2022, ce serait une opportunité manquée de se racheter auprès des fans.

MAIS

Le Tricolore mettrait tout de même la main sur un excellent joueur au troisième rang. Cooley, Slafovsky, Nemec et Jiricek ont tous de bonnes chances d’avoir un bel avenir dans la LNH.

En termes de talent, ils ne sont pas si loin de Wright. Un de ces joueurs pourrait même avoir une plus belle carrière que ce dernier.

Pour compenser cette perte de deux rangs, l’Arizona donnerait son choix de première ronde l’an prochain à Montréal.

Puisque les Coyotes seront fort probablement très mauvais l’an prochain, cela constituerait une chance de plus à la loterie Connor Bédard, mais aussi un haut de choix de plus en main à un repêchage en 2023 qui s’annonce très prometteur.

Bref, à moins que le Tricolore se trompe avec une de ses sélections et que Wright devienne un joueur générationnel, Montréal sortirait fort probablement gagnant de cet échange.

Ce serait du vol.

Cela amène donc une question bien importante: Pourquoi est-ce que Marek pense que cet échange serait une bonne idée pour l’Arizona ?

Il ne s’est pas justifié sur le podcast et honnêtement, je n’arrive pas à trouver d’explication.

La meilleure que j’ai trouvée serait qu’André Tourigny, qui a coaché contre Wright pendant un an dans le junior, et l’organisation des Coyotes croient énormément au futur du joueur des Frontenacs de Kingston.

C’est vraiment tiré par les cheveux comme théorie. 

Cette proposition est farfelue. Lorsque Marek l’a proposée à Elliotte Friedman, ce dernier a répondu:

L’Arizona ne peut pas faire cette offre. Il n’y a aucune chance.

Malheureusement, il ne faut vraiment pas s’attendre à voir cet échange se concrétiser.

En rafale

– Discussion intéressante sur le débat Wright-Cooley

– S’il veut être aimé par les partisans, il est déjà sur la bonne voie.

– L’ancien premier choix (13e au total) des Flames quitte l’Amérique.

– Cela explique peut-être les résultats décevants.

– C’est le troisième de sa carrière.

PLUS DE NOUVELLES