Jake Allen demeure une cible potentielle pour les Oilers cet été

À la date limite des transactions, Kent Hughes avait réussi plusieurs solides transactions.

Une de celles-ci avait envoyé Brett Kulak aux Oilers d’Edmonton en retour de William Lagesson et un choix de deuxième tour conditionnel (maintenant confirmé comme étant en 2022).

La majorité des analystes et partisans de hockey s’entendaient pour dire que Kent Hughes avait réussi tout un exploit en obtenant un aussi bon choix de repêchage pour Kulak.

Cependant, ce qui était passé un peu plus sous le silence, c’est que les Oilers et le CH avaient également sérieusement discuté de la possibilité d’inclure Jake Allen dans la même transaction que Brett Kulak.

La transaction incluant Kulak et Allen était cependant tombée à l’eau alors que les Oilers trouvaient que le prix était trop cher à payer pour Allen.

Nous voilà maintenant quelques mois plus tard, et les Oilers se retrouvent sans gardien partant après avoir perdu en finale de conférence de l’Ouest face à l’Avalanche du Colorado.

En effet, comme l’a mentionné hier mon collègue Jérémie Lussier, les Oilers se retrouveront fort probablement sans gardien partant.

Miko Koskinen a signé un contrat avec une équipe en Suisse, alors que Mike Smith, lui, devrait être placé sur la LTIR (long-term injury reserve) pour le reste de son contrat, soit une saison.

C’est donc là qu’Allen pourrait redevenir une cible plus qu’intéressante pour les Oilers.

Si les Oilers avaient un fort intérêt pour Allen à la date limite des transactions alors qu’ils avaient encore Koskinen et Smith à leur disposition, pourquoi ne seraient-ils pas intéressés à Allen alors qu’ils n’ont plus ces deux gardiens?

De plus, même si le Canadien ne compte qu’Allen comme gardien avec un contrat et en santé, si une bonne offre se présente pour le numéro 34, je suis convaincu que Kent Hughes serait prêt à accepter.

À 31 ans, il est clair qu’Allen ne représente pas le gardien d’avenir du CH. De plus, sa valeur est fort probablement à son plus haut présentement considérant qu’il a connu somme toute de bonnes performances avec le Tricolore lors des deux dernières saisons.

De plus, il ne reste qu’une saison à son contrat d’une valeur de 2.75M$ par année.

Bref, il est clair que les Oilers tenteront d’obtenir un ou deux gardiens via le marché des joueurs autonomes avant de procéder à une transaction, mais il est clair qu’ils devront payer plus cher que 2.75M$ pour mettre la main sur un Jack Campbell ou autre.

Ce sera à suivre.

PLUS DE NOUVELLES