Saga Ivan Fedotov : l’espoir des Flyers aurait été empoisonné en Russie

Depuis hier, l’histoire complètement folle de l’espoir des Flyers de Philadelphie, Ivan Fedotov, fait le tour du monde.

Mon collègue Vincent Fournier avait dressé le portrait de l’histoire hier.

Fedotov avait informé son équipe dans la KHL, le CSKA de Moscou, qu’il désirait quitter la Russie pour aller jouer en Amérique après avoir signé un contrat d’un an d’une valeur de 925 000$ avec les Flyers.

C’est pour ces raisons que la police s’est mise à rechercher Fedotov.

Le choix de septième ronde (188e au total) des Flyers en 2015 a par la suite été arrêté hier alors qu’il tentait d’échapper à son service militaire afin d’aller rejoindre les Flyers pour jouer dans la Ligue nationale de hockey.

Après son arrestation, Fedotov a été envoyé dans un bureau d’enrôlement dans la région de Saint-Pétersbourg. C’est dans ce bureau que son état de santé s’est mis a dégrader et qu’il aurait été envoyé dans un centre hospitalier.

Eh bien, voilà qu’on a appris que Fedotov aurait été empoisonné.

 

À savoir que les empoisonnements du genre sont assez fréquents en Russie. C’est une tactique utilisée pour museler et/intimider des adversaires politiques.

Voici les propos de son avocat, Alexei Ponomarev.

« En ce moment, nous ne pouvons pas dire exactement comment les choses se passent. Il était à l’hôpital, mais pour une raison quelconque, il n’était pas répertorié comme les autres patients. Ni nous, ni ses parents n’avons été autorisés à le voir.

Récemment, la police militaire est entrée sur le territoire de l’hôpital. Je me suis présenté à eux, j’ai dit que j’étais avocat et j’ai demandé pour quel problème ils étaient venus. Ils se sont retournés, sont montés dans la voiture et n’ont plus fait de commentaires jusqu’à ce qu’ils se soient introduits dans l’enceinte de l’hôpital. » – Alexei Ponomarev

Les Flyers sont très inquiets que l’état de santé de Fedotov se dégrade encore.

« À en juger par le dernier contact avec lui, il ne se sent pas très bien. Il dit qu’on lui a fait une sorte d’injection, qu’il ne connaît pas. On lui a dit que cela avait été prescrit par un médecin. Il n’a pas l’air très bien. Je ne peux pas comparer avec l’état d’hier, mais il ressemble à un malade typique. » – Alexei Ponomarev

L’avocat de Fedotov en rajoute.

« De ce que je sache, ils prétendent qu’il est dans un état grave pour le transférer dans une sorte d’organisme d’enquête militaire, alors qu’il fait valoir du mieux qu’il peut que ce n’est pas nécessaire. Les évènements se développent rapidement. »

« Les informations sur sa présence là-bas ont été dissimulées de toutes les manières possibles, malgré le fait qu’il disposait d’un téléphone et avait informé ses proches de sa position. Les employés du commissariat militaire ont été informés qu’une plainte avait été déposée auprès du tribunal et que la décision avait été suspendue. Le tribunal doit trancher la question, mais la procédure de conscription a été violée; elle est strictement décrite dans la loi. » – Alexei Ponomarev

C’est vraiment une histoire complètement folle qui a dégénéré très rapidement. En effet, Fedotov pourrait maintenant être envoyé en Ukraine.

Fedotov a été envoyé dans une ville militaire dans le nord de la Russie, à plus de 1350 kilomètres de Saint-Pétersbourg.

Il reste à voir maintenant si Fedotov sera en mesure de rejoindre les Flyers pour le camp d’entraînement en septembre, mais pour l’instant ça ne regarde pas bien.

De plus, ce n’est pas que Fedotov qui risque de ne pas pouvoir rejoindre l’Amérique.

En effet, comme mentionné dans l’article de mon collègue Félix Forget, la Russie pourrait empêcher les joueurs russes de la LNH de rejoindre leur équipe respective en Amérique à la fin de l’été.

On peut penser entre autres aux joueurs du CH Evgenii Dadonov et Alexander Romanov.

Bref, ça ne s’améliore vraiment pas entre la LNH et la Russie.

PLUS DE NOUVELLES