Humilié en tirs de barrage, Bo Horvat a proposé de rembourser un parieur

Les Canucks ont connu un mauvais début de saison. On se souviendra que Bruce « There He Is » Boudreau avait beaucoup de pression pour faire fonctionner son équipe.

Et un peu à l’image des Maple Leafs, ça va mieux à Vancouver. Le club a obtenu sept points à ses cinq derniers matchs.

Ceci dit, samedi soir, le match contre les Predators de Nashville ne s’est pas forcément bien terminé. Après tout, le duel s’est transporté en fusillade et Bo Horvat devait marquer pour garder les siens en vie.

Mais il n’a même pas eu la chance de tirer.

Résultat des courses? Les Canucks ont perdu le match… et un amateur de hockey, qui avait visiblement misé sur les Canucks, a perdu 91.50 $ via la défaite du club de la Colombie-Britannique.

Il s’est fâché un brin en raison du tir inacceptable de la part de Horvat et il lui a écrit sur Instagram afin de lui mentionner qu’il venait de perdre de l’argent en raison de son erreur.

Ce sont les joies de la LNH puisque Horvat devait déjà s’en vouloir (après tout, c’est une situation humiliante pour un pro comme lui), mais en plus, il devait composer avec la réaction des gens.

Mais à ce niveau-là, il a choisi d’en rire plutôt que de s’apitoyer sur son sort. Il a donc répondu au gars de lui écrire afin de jaser de ça en privé.

Bo Horvat, dont le contrat est évalué à 5.5 M$ par année jusqu’en 2023, a les moyens d’envoyer moins de 100 $ à un partisan. Et ce, même si la situation économique n’est pas exactement optimale en ce moment et que cela peut créer un précédent pour le joueur.

Rappelons que les Canucks seront par ailleurs à Montréal cette semaine, soit mercredi. Entre temps, demain, ils seront à Ottawa et le Canadien sera à Detroit. Les hommes de Martin St-Louis partiront pour le Michigan tantôt, après l’entraînement du jour.

En rafale

– Qu’en dites-vous?

– Ça ne s’invente pas.

– Très triste, en effet.

– Un geste de classe.

– Ah oui?

PLUS DE NOUVELLES