Rem Pitlick pourrait être soumis au ballottage dès aujourd’hui

Le Canadien de Montréal a trop de joueurs sous la main en ce moment. Le DG Kent Hughes, qui voit progressivement ses blessés revenir au jeu, doit tenir compte du fait qu’avec le retour imminent d’Evgenii Dadonov, il faudra insérer un joueur.

T’sais, la décision qui est repoussée depuis le camp d’entraînement?

François Gagnon a vidé la question dans un texte publié ce matin. Selon ce qu’il écrit, il ne faudrait pas s’étonner de voir un attaquant être soumis au ballottage aujourd’hui par le CH.

Et ça pourrait être Rem Pitlick.

Dans les faits, en ce moment, le Canadien n’a pas de marge de manœuvre. Selon Cap Friendly, Josh Anderson est suspendu, mais il est compté parmi les 23 joueurs de l’alignement.

Il faut donc prendre une décision pour le roster de 23 joueurs du club si jamais Evgenii Dadonov est prêt à revenir au jeu demain. Et à ce sujet, François Gagnon a écrit ceci.

Parlant de la liste des 23 joueurs, le Canadien devra soustraire un joueur d’ici le prochain match après le séjour d’Evgenii Dadonov sur la liste des blessés. – François Gagnon

C’est donc dire qu’une décision est imminente pour ce qui est de faire de la place.

Est-ce qu’un défenseur écopera? Visiblement pas puisqu’en ce moment, la profondeur défensive du club est mince. Ne vous attendez pas à voir Chris Wideman au ballottage ou à voir un jeune gaucher aller à Laval.

Kaiden Guhle, Jordan Harris, Arber Xhekaj, Juraj Slafkovsky et Cole Caufield peuvent aller à Laval sans passer par le ballottage, mais je ne m’attends pas à en voir un de ceux-là en bas à court terme.

Ça veut dire qu’à moins d’échanger un gars ou d’en voir un se blesser, le Canadien devra céder un joueur au ballottage aujourd’hui pour éviter d’amener un joueur de trop à Detroit tantôt.

Est-ce que ce sera un vétéran? Je ne crois pas.

Selon la logique des choses et selon ce que rapporte François Gagnon, le Canadien tente plus de donner de la valeur à ses vétérans que le contraire. Créer une distraction quand le club va bien n’est pas forcément souhaitable non plus.

Rem Pitlick, de par ses performances, pourrait être un candidat. Après tout, il ne connait pas une bonne saison, il est laissé de côté plus souvent qu’à son tour et l’envoyer à Laval ne créerait pas une grosse commotion.

Il pourrait, en plus, s’y développer en toute quiétude.

Je garde en tête que si l’informateur de RDS a sorti ça, il doit savoir quelque chose. Il ne parle pas pour rien, lui.

Si c’est bel et bien le cas et que Pitlick prend le chemin du ballottage, il aura passé d’un gars qui jouait tous les jours l’an passé à un gars qui a été laissé libre comme l’air cet été (pour le signer à moins fort prix) et qui a été laissé de côté plus souvent qu’à son tour cette année.

Notons finalement que Michael Pezzetta pourrait être le plus susceptible à être réclamé au ballottage et le CH ne veut pas ça. Est-ce que les deux ans de contrat de Pitlick affectent sa valeur?

*Mise à jour : c’est officiel puisque le CH vient de l’annoncer. Rem Pitlick ira au ballottage à 14h.

En rafale

– Ça va mal dans la société.

– C’est une manière de voir les choses.

– Oui.

– En effet.

– Les Leafs ont besoin d’aide.

PLUS DE NOUVELLES